Tokyo assouplit les directives et offre des subventions de voyage


Le gouvernement métropolitain de Tokyo a décidé d’autoriser des groupes de huit personnes maximum à visiter des restaurants et des bars certifiés. Les nouvelles directives seront en vigueur entre le 1er décembre et le 16 janvier.

La taille du groupe sera doublée par rapport à la limite actuelle de quatre. Les établissements doivent être certifiés comme ayant mis en place des mesures anti-infectieuses.

Le gouvernement métropolitain prévoit également de fournir des subventions aux voyages pour soutenir l’industrie du tourisme. Il fournira 5 000 yens, soit environ 43 dollars par nuitée, et 2 500 yens, soit environ 21 dollars par jour, aux résidents locaux qui voyagent à l’intérieur de Tokyo. Le gouvernement central reprendra son programme de subventions « Go To Travel ».

Un panel d’experts a donné jeudi sa dernière évaluation de la situation des infections et des services médicaux dans la capitale.

Le vice-président de l’Association médicale de Tokyo, Inokuchi Masataka, a déclaré : « Le panel a conclu que les services médicaux pour les patients COVID-19 peuvent être fournis de manière stable sans mettre à rude épreuve les services réguliers. »

Les membres du panel ont abaissé le niveau d’alerte des services médicaux au plus bas des quatre niveaux.

Les niveaux d’alerte pour la situation d’infection et les services médicaux sont tous deux au niveau le plus bas pour la première fois. Mais les experts ont souligné la nécessité de se préparer au cas où l’hiver apporterait une nouvelle vague.

Les autorités ont signalé jeudi 119 nouveaux cas et deux décès à travers le pays. Le nombre de patients gravement malades est resté inchangé par rapport à la veille à 58.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *