Les soldats de la paix de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) commencent la construction d’une route vitale reliant Pibor et Labrab


Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS)

Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS)

Alors que le conflit éclate dans la zone administrative du Grand Pibor, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) fait tout ce qui est en son pouvoir pour rétablir le calme et venir en aide aux personnes déplacées.

Pour renforcer la confiance et stimuler la réconciliation, les Casques bleus de la République de Corée ont commencé à construire une route de 115 kilomètres reliant Pibor à Labrab.

De manière vitale, une fois achevé, ce dernier effort des ingénieurs sud-coréens conduira à quelque 423 kilomètres de routes nouvelles ou entièrement réhabilitées permettant aux communautés de régions éloignées – Bor, Gumuruk, Pibor, Labrab, Likuangole et Akobo – de se réunir et de forger des relations fructueuses avec un autre.

Les travaux routiers devraient être achevés en avril de cette année.

L’objectif : veiller à ce que les communautés, les soldats de la paix et les partenaires humanitaires puissent se déplacer sans entrave vers tous les endroits, même pendant la saison des pluies, qui rend généralement les routes impraticables en raison des pluies torrentielles.

Selon le colonel Jong Sil Park, commandant des ingénieurs sud-coréens, de tels travaux d’infrastructure sont essentiels pour réduire les conflits et permettre aux habitants de ces endroits de nouer des liens sociaux durables, ce qui, à son tour, conduirait à une paix durable.

« Les communautés sud-soudanaises ont énormément souffert depuis que ce jeune pays a obtenu son indépendance durement gagnée. De bonnes routes permettront au commerce de prospérer, aux membres de la communauté de se rencontrer et d’apprendre à se connaître, et cela permettra aux soldats de la paix de se déplacer rapidement et facilitera l’acheminement de l’aide humanitaire dont ils ont tant besoin », a-t-il déclaré.

Les casques bleus sud-coréens ont été activement impliqués dans la réparation des routes autour du Grand Jonglei depuis leur premier déploiement au Soudan du Sud en 2013. En outre, ils ont également remis en état de nombreuses écoles et hôpitaux.

Distribué par APO Group au nom de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS).

Laisser un commentaire