Le Real Madrid fait face à un calendrier atroce à l’avenir


L’année 2023 du Real Madrid a commencé exactement comme l’année 2022 s’est terminée – sur une note gagnante. La fenêtre de transfert de janvier est là, mais l’équipe de Carlo Ancelotti ne devrait pas être très intéressée à attirer de grands noms cette fois-ci.

L’Italien lors de ses récentes conférences de presse a semblé confirmer la même chose, ce qui implique que son équipe actuelle cherche à se préparer pour ses prochains concours et que c’est la seule affaire qui les occupe.

Maintenant, cela inquiéterait beaucoup de fans, en raison de la liste des rencontres encombrées à venir et des problèmes de blessures auxquels le club a déjà dû faire face dans cette campagne. Le Real Madrid participera à pas moins de 16 matchs de football compétitif sur un peu plus de deux mois à partir de demain.

Cela, même pour une liste pleine de champions européens, signifiera devoir couvrir un calendrier incroyablement intense. Au cours de cette période, le Real Madrid concourra pour la Liga, la Ligue des champions, la Super Coupe d’Espagne, la Coupe du monde des clubs et la Copa del Rey, dont la participation au tour suivant a été confirmée par sa dernière victoire au quatrième niveau Cacereno.

Le Real Madrid fait face à une série difficile de matchs importants

Real Madrid

Joueurs du Real Madrid. (Photo de Diego Souto/Quality Sport Images/Getty Images)

La demi-finale de la Supercoupe d’Espagne verra le Real Madrid affronter Valence à Riyad plus tard cette semaine, avant de concourir pour le trophée contre Barcelone ou le Real Betis.

La Coupe du Monde des Clubs au Maroc offre une nouvelle série de défis, avec un calendrier qui se heurte à deux des matches programmés de Los Blancos en Liga. Le match à domicile contre Valence est prévue le 2 février, trois jours avant le départ de l’équipe pour le Maroc.

Ils se rendent ensuite à Majorque le 5 février, moins de 72 heures après le match précédent et juste à temps pour pouvoir s’envoler vers le Maroc le soir même puisque leur présence dans le pays est obligatoire trois jours avant leur match d’ouverture du Mondial des Clubs, le 8 février, est joué, selon les règles de la FIFA comme rapporté par Mundo Deportivo.

Le Real Madrid devrait rester au Maroc jusqu’au 11 février au moins quel que soit le résultat de sa demi-finale, étant donné que la Coupe du monde des clubs a désormais une éliminatoire pour la troisième place. Le match du 11 février au Santiago Bernabeu contre Elche devra certainement être reporté à quelque temps avant le prochain match du 19 février à Osasuna.

Si la RFEF décide de jouer le match contre Majorque au coup d’envoi anticipé, l’équipe pourra toujours s’envoler pour le Maroc le soir même. Sinon, la possibilité que ce match soit repoussé à la semaine du 12 au 19 février est bien réelle. Dans le pire des cas, ce match du 5 février se déroule comme prévu et le club demande à la FIFA l’autorisation de voler le lendemain.

Laisser un commentaire