La France retire l’Afrique du Sud de la liste rouge et lève les restrictions de voyage


Passagers à l’intérieur du terminal des départs de l’aéroport international de Cape Town à Cape Town, Afrique du Sud. / Bloomberg via Getty Images)

Passagers à l’intérieur du terminal des départs de l’aéroport international de Cape Town à Cape Town, Afrique du Sud. / Bloomberg via Getty Images)

La France a retiré l’Afrique du Sud de sa liste rouge COVID-19, abolissant les exigences de quarantaine obligatoires pour les voyageurs vaccinés en provenance du pays.

Dans le nouveau décret publié jeudi 6 décembre, le pays européen a déclaré qu’il autoriserait les voyages sans restriction pour les personnes vaccinées en provenance d’Afrique du Sud à condition qu’elles présentent leur certificat de vaccination et un test PCR ou antigénique négatif effectué 48 heures avant le voyage.

Les voyageurs qui ne sont pas encore complètement vaccinés (régime complet) seront cependant toujours tenus de se mettre en quarantaine pendant 10 jours.

Cette évolution intervient 10 jours après que les États-Unis ont également levé les restrictions de voyage imposées à l’Afrique du Sud et à sept autres pays d’Afrique australe concernant la variante Omicron COVID-19.

L’Afrique du Sud a été le premier pays à signaler la variante Omicron à l’Organisation mondiale de la santé le 24 novembre.

Le rapport s’est heurté à de multiples restrictions de voyage contre les pays d’Afrique australe.

Divers dirigeants à travers l’Afrique et au-delà ont condamné les interdictions de voyager, certains les qualifiant d’« apartheid des voyages ».

Laisser un commentaire