Le DOH envisage d’assouplir les restrictions aux frontières pour les voyageurs étrangers


Le ministère de la Santé (DOH) étudie la possibilité de recommander un nouvel assouplissement des restrictions aux frontières en raison du COVID-19 pour les voyageurs étrangers qui souhaitent voyager aux Philippines, a déclaré mardi un responsable.

SITUATEUR COVID. Cette photo prise le 16 septembre 2022 montre une infirmière traitant un patient COVID-19 dans une unité de soins intensifs d’un hôpital de Manille. AFP

Lors d’un point de presse mardi, la sous-secrétaire responsable du DOH, Maria Rosario Vergeire, a déclaré que le groupe de travail inter-agences pour la gestion des maladies infectieuses émergentes (IATF) discuterait de la directive du président visant à ouvrir davantage l’économie et à assouplir les restrictions aux frontières.

Dans le même temps, Vergeire a déclaré que les Philippines n’avaient enregistré en moyenne que trois décès dus au COVID-19 par jour ce mois-ci, ce qui est inférieur aux 17 décès quotidiens recensés en août.

Vergeire a déclaré que les données actuelles pourraient encore montrer 200 décès confirmés par jour en raison de retards dans les rapports.

« Nous avons été transparents là-dessus, nous vous disons qu’il y a des retards dans notre signalement des décès car les décès sont toujours en cours de validation sur le terrain », a-t-elle déclaré.

« Notre létalité jusqu’à présent est toujours de 1,6 %. Il n’a jamais dépassé 2 %. Nous sommes en mesure de maintenir le nombre de décès dans notre pays à ce minimum », a-t-elle ajouté.

Bien que ce soit faible, a-t-elle déclaré, le DOH ne veut aucun décès dû à une infection.

Citant les données des tendances de mobilité de Google COVID-19, Vergeire a déclaré qu’il y avait une augmentation des cas en raison du plus grand nombre de personnes sortant.

« Nous avons vraiment vu après la mi-août, la troisième semaine d’août, les schémas de mobilité étaient plus élevés dans la région métropolitaine de Manille et même dans les autres régions », a-t-elle déclaré.

Elle a exhorté ceux qui n’ont pas encore reçu leur première série de piqûres COVID-19 à se faire vacciner et les personnes entièrement vaccinées à recevoir leurs doses de rappel, car une mobilité plus élevée signifierait un risque plus élevé de transmission de l’infection.

Au 18 septembre, près de 72,9 millions de personnes avaient été entièrement vaccinées. Sur ce total, environ 6,8 millions sont des personnes âgées, 9,9 millions sont des adolescents et 4,9 millions sont des enfants.

Près de 18,9 millions ont reçu leur première dose de rappel et près de 2,7 millions ont reçu leur deuxième rappel.

Les Philippines ont signalé quelque 814 cas supplémentaires de ramifications hautement contagieuses de la variante Omicron COVID-19, a annoncé mardi le DOH.

Le pays a enregistré 688 nouveaux cas d’Omicron BA.5, 16 autres cas de BA.4 et 110 étiquetés comme « autres sous-lignées », ont montré les derniers chiffres du DOH.

Parmi les nouveaux cas BA.5, plusieurs ont été trouvés dans la région métropolitaine de Manille (126), les Visayas occidentales (104) et la vallée de Cagayan (75).

La plupart des nouveaux cas de BA.4, quant à eux, ont été signalés à Soccsksargen (12).

Ce sont les résultats de la dernière campagne de séquençage menée du 16 au 19 septembre, a indiqué le DOH.

Alors que les «variantes préoccupantes» précédentes comme Alpha et Delta ont finalement disparu, Omicron et ses sous-lignées ont dominé tout au long de 2022.

Les types BA.4 et BA.5 ont notamment contribué à entraîner une vague de nouveaux cas de la maladie en Europe et aux États-Unis ces derniers mois.

Toutes les variantes d’Omicron ont tendance à avoir une évolution plus bénigne de la maladie car elles s’installent moins dans les poumons et davantage dans les voies nasales supérieures, provoquant des symptômes tels que fièvre, fatigue et perte d’odorat.

La semaine dernière, les Philippines ont enregistré 14 707 nouveaux cas de COVID-19, a indiqué le DOH.

Du 12 au 18 septembre, le pays a enregistré une moyenne de 2 101 infections quotidiennes, soit 4 % de moins que la semaine précédente.

Les Philippines ont enregistré mardi 1 600 nouvelles infections au COVID-19, contre 3 119 la veille, selon les données du DOH.

Le décompte de mardi des nouveaux cas signalés était le plus bas depuis le 13 septembre (1 574). Les cas actifs ont également diminué à 27 257 contre 27 686 lundi.

La charge de travail totale du pays est désormais de 3 925 326.

Laisser un commentaire