Voyager en France cet été au milieu de COVID-19 – Tout ce que vous devez savoir

Source link
[ad_1]

Pour tous ceux qui souhaitent se promener dans les rues de France cet été, visiter les boulevards historiques de Paris, faire du kayak dans les Gorges de Daluis, ou profiter des vignobles et des champs de lavande de Provence, ce sera peut-être possible très bientôt car ce dernier envisage de assouplir ses restrictions à partir du 9 juin.

Avant de planifier votre voyage en France, voici un guide détaillé de ce que vous devez savoir.

La France fait partie des pays de l’Union européenne qui maintiennent certaines des restrictions COVID-19 les plus strictes depuis 2020. Bien que la France ait ouvert ses frontières aux visiteurs l’été dernier, le pays a été bloqué trois fois depuis lors.

La France est entrée dans son troisième verrouillage national le 3 avril en raison d’une augmentation des cas de COVID-19, et maintenant le comté rouvre à nouveau prudemment depuis le dernier verrouillage.

Les restrictions de voyage intérieures ont déjà été levées depuis le 3 mai, permettant aux résidents de voyager à nouveau à l’intérieur du pays.

De plus, le couvre-feu national nocturne, en vigueur depuis le 16 janvier, a été raccourci de 21 h 00 à 6 h 00 le 19 mai. Il est prévu que le couvre-feu soit encore repoussé de 23 h 00 à 6 h 00 à partir du 9 juin et soit entièrement levée au 30 juin.

Qui pourra entrer en France cet été ?

Les voyageurs vaccinés en provenance de 38 pays, dont les résidents du reste des 26 États membres de l’Union européenne, peuvent entrer en France sans aucune restriction depuis le 9 juin.

Ceux qui n’ont pas été vaccinés peuvent également se rendre en France depuis ces 38 pays ; cependant, ils devront être en possession d’un justificatif d’un test PCR ou antigénique réalisé dans les 72 heures précédant leur arrivée en France.

La décision a été annoncée le 4 juin par le gouvernement français tout en déployant la stratégie de la feuille de route pour la réouverture des frontières du pays aux voyageurs du monde entier.

Ainsi, les voyageurs vaccinés en provenance des pays suivants pourront entrer en France sans aucune restriction :

  • États membres de l’UE
  • Albanie
  • Andorre
  • Australie
  • Bahreïn
  • Bosnie Herzégovine
  • Brunéi
  • Canada
  • Îles Comores
  • Hong Kong
  • Islande
  • Israël
  • Japon
  • Kosovo
  • Liban
  • Lichtenstein
  • Monaco
  • Monténégro
  • Nouvelle-Zélande
  • Macédoine du Nord
  • Norvège
  • Saint Marin
  • Arabie Saoudite
  • Serbie
  • Singapour
  • Corée du Sud
  • Suisse
  • Taïwan
  • Ukraine
  • les États-Unis d’Amérique

Les voyageurs non vaccinés en provenance de l’un des pays classés dans la catégorie verte sont également autorisés à entrer en France à condition de présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures suivant leur arrivée.

En revanche, les voyageurs non vaccinés arrivant de Chypre, de Grèce, de Malte, d’Espagne, des Pays-Bas et du Portugal doivent présenter un résultat de test négatif au plus tard 24 heures.

L’exigence de test s’applique à tous les voyageurs non vaccinés âgés de plus de 12 ans.

Déroulant la stratégie de la feuille de route pour la réouverture des frontières, la France a révélé la classification des autres pays en trois couleurs : vert, orange et rouge, comme précédemment prévenu.

Les pays mentionnés ci-dessus sont tous placés dans la catégorie verte.

Les restrictions d’entrée ont également été facilitées pour ceux de la catégorie orange, dans lesquels sont placés des pays en dehors des catégories verte et rouge.

Les voyageurs vaccinés en provenance de ces pays sont également autorisés à entrer en France sans avoir un motif d’entrée fort et la nécessité de se mettre en quarantaine à leur arrivée. Il leur suffit de présenter un test PCR réalisé dans les 72 dernières heures. Un test d’antigène effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée du voyageur en France est également acceptable.

Cependant, les voyageurs de ces pays qui ne sont pas vaccinés doivent avoir un motif d’entrée sérieux, présenter un test PCR ou un test d’antigène effectué dans les dernières 72 heures ou 48 heures, respectivement, avant de se présenter aux frontières du pays.

Selon la liste rouge des pays de la France, dans cette catégorie sont placés les pays avec une présence de variantes COVID-19, soumis à des restrictions strictes, qui sont l’Afghanistan, l’Argentine, le Bangladesh, le Brésil, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, la République démocratique du Congo, Indonésie, Maldives, Mozambique, Namibie, Népal, Oman, Pakistan, Russie, Seychelles, Afrique du Sud, Suriname et Tunisie.

Qu’ils soient vaccinés ou non, les voyageurs de ces pays ne peuvent entrer dans le pays qu’à des fins impérieuses. Ainsi, l’obligation de présenter les résultats d’une PCR ou d’un test antigénique effectué dans les dernières 48 heures s’applique à ces voyageurs, en complément d’un test antigénique aléatoire à leur arrivée en France.

La période d’isolement des arrivants en provenance de ces zones varie en fonction du statut vaccinal des voyageurs. Ceux qui sont vaccinés doivent s’isoler pendant sept jours, tandis que ceux qui ne le sont pas sont soumis à une quarantaine de dix jours contrôlée par les forces de sécurité

de la France ‘Pass Sanitaire’ Devient Européen

Afin de faciliter les déplacements cet été au sein de l’Union européenne, depuis le 1er juillet, le « pass santé » de la France est devenu l’équivalent du Certificat numérique UE COVID-19 et est désormais largement reconnu au sein du bloc.

« Ainsi, le QR Code présent sur le « pass Sanitaire » français est lisible partout en Europe, directement dans l’application TousAntiCovid et au format papier », La déclaration du gouvernement se lit.

Par conséquent, ceux qui se rendront en France au cours des prochains mois d’été pourront prouver leur état de santé grâce au passeport européen COVID-19. Le passeport peut être utilisé au format papier ou numérique, et les voyageurs pourront passer la frontière en utilisant le code QR étiqueté sur le passeport.

Pour les personnes qui ont eu une vaccination ou un certificat de test délivré avant le 25 juin, les certificats importés dans l’application TousAntiCovid ont commencé à se transformer en une forme reconnaissable dans toute l’UE depuis le 1er juillet.

Après avoir récupéré leur attestation au format européen, il est recommandé aux citoyens français de suivre les étapes suivantes :

  • Vérifier la réglementation de leur pays de destination
  • Imprimez le certificat ou importez-le dans l’application TousAntiCovid

Hier, le 9 août, les autorités françaises ont annoncé qu’à l’exception des citoyens français, le pass sanitaire sera désormais disponible même pour les voyageurs hors UE qui souhaitent obtenir un tel document.

Assurance voyage – un must pour chaque voyageur en France

Il est fortement suggéré à tous ceux qui envisagent de voyager en France cet été de souscrire une assurance voyage étendue couvrant les situations épidémiques et pandémiques pour s’assurer qu’ils peuvent économiser leur argent si leur voyage est annulé en raison de la situation du coronavirus.

Avant de souscrire l’assurance voyage pour la France, chacun doit vérifier si elle comprend des prestations médicales et de faibles franchises pour les dépenses, couvre au moins 50 000 € de frais médicaux d’urgence et 250 000 € de couverture d’évacuation d’urgence.

Vous pouvez souscrire une protection d’assurance médicale de voyage pour la France à très bas prix auprès de MondialCare, AXA Assistance ou Europ Assistance.

Qu’est-ce qui sera ouvert en France cet été ?

Depuis le 9 août, la France a rendu le Passeport de vaccination COVID-19 obligatoire pour toute personne souhaitant accéder à certains événements et lieux.

Cela signifie que tout le monde, y compris les voyageurs étrangers, doit désormais présenter une preuve de vaccination ou un résultat de test négatif datant de moins de 72 heures pour accéder à ces lieux.

Depuis le 19 mai, musées et cinémas ont ouvert en France avec une capacité limitée. Cela signifie que le musée d’Orsay, le Louvre et plusieurs autres monuments sensationnels tels que le Mont Saint Michel en Normandie sont désormais ouverts aux touristes.

Les spectateurs sont autorisés à rentrer dans les musées, les arènes, les monuments, les théâtres, les auditoriums avec un public assis de 800 personnes dans des environnements intérieurs et de 1 000 personnes dans un espace extérieur.

Les restaurants, bars et cafés sont également autorisés à servir à des tables extérieures jusqu’à l’heure du couvre-feu. Cependant, puisque le couvre-feu sera repoussé de deux heures, à partir du 9 juin, les restaurants et bars de Paris seront également autorisés à servir à table dans des environnements intérieurs. Néanmoins, seul un maximum de six personnes sera autorisé par table. Les commerces non essentiels rouvriront également leurs portes.

D’autres sites majeurs mettront plus de temps à s’ouvrir aux visiteurs. Disneyland Paris devrait ouvrir ses portes aux visiteurs avec des billets pré-réservés le 17 juin, et tout le monde devra garder son masque.

La Tour Eiffel ouvrira le 16 juillet et le Moulin Rouge le 10 septembre. Cependant, tous ceux qui souhaitent visiter la Tour Eiffel doivent noter que le nombre de visiteurs sera limité à 10 000 chaque jour et que les ascenseurs fonctionneront à 50 % de leur capacité. .

Les visiteurs doivent toujours porter des masques dans les lieux publics intérieurs tels que les halls d’hôtel, les musées, les cinémas, ainsi que dans les principales rues de la ville qui sont très fréquentées, rapporte SchengenVisaInfo.com.

Situation actuelle du coronavirus en France

La France est l’un des pays européens les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19, avec plus de 6,1 millions de cas et 111 102 décès au 10 août.

Jusqu’à présent, la France a administré au moins 77 631 967 doses du vaccin COVID-19. En supposant que chaque personne ait besoin de deux doses pour être complètement vaccinée, cela signifie qu’environ 50,5% de la population du pays a été complètement vaccinée.

>> Voyage en France : quels vaccins COVID-19 sont acceptés comme preuve d’immunité

REMARQUE: Cet article a été initialement publié le 6 juin. Depuis lors, il a été continuellement mis à jour avec les modifications les plus récentes. Les dernières modifications de l’article ont été apportées le 10 août, conformément aux dernières mises à jour des autorités françaises.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire