Voici ce qui a fait de Jeanne d’Arc une héroïne française


ce qui a fait de jeanne d'arc l'héroïne française
La composition de l’image comprend Jeanne d’Arc au couronnement de Charles VII dans la cathédrale de Reims par Jean-Auguste Dominique Ingres, 1854, via Encyclopaedia Britannica

A la fin du XIe siècle, les croisés pèlerins se retrouvent dans une situation impossible assiégé dans les murs d’Antioche. Ils étaient quatre contre un en infériorité numérique. Ils n’avaient pas de nourriture et se sont tournés vers le cannibalisme. Tout était perdu.

Mais ensuite, un prêtre paysan nommé Peter Bartholomew a découvert la lance du destin – la lance qui a percé le côté du Christ. Selon la légende, celui qui manie la relique ne pourra jamais être vaincu au combat. Ensuite, les croisés sont sortis et ont rencontré leur ennemi sur les champs ouverts autour d’Antioche, croyant que la lance les protégerait de la défaite. Le résultat fut une victoire complète et totale pour les croisés et une déroute ignominieuse pour leurs ennemis.

Cette histoire prouve l’efficacité de la ferveur religieuse au Moyen Age. Le moral, renforcé par la croyance en l’intervention divine, pourrait être une super arme.

C’est un jeu dangereux, cependant, et ceux qui prétendaient avoir eu des visites célestes, des conversations avec Dieu et des instructions du Ciel étaient tout aussi susceptibles d’être brûlés sur le bûcher pour sorcellerie qu’ils devaient être loués comme prophètes. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’histoire de Jeanne d’Arc.

Contexte de la mission de Jeanne d’Arc

guerre de cent ans
La guerre de Cent Ans a été une période extrêmement sanglante de l’histoire de France, via Aujourd’hui dans l’histoire

Recevez les derniers articles dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite

Née en 1412 dans une famille paysanne, Jeanne d’Arc est inculquée dès son plus jeune âge un grand amour pour le catholicisme. Elle est née pendant la guerre de Cent Ans, un conflit brutal entre les maisons royales anglaise et française pour le trône de France. Trois ans après sa naissance, la guerre, qui faisait rage par intermittence depuis 1337, avait éclaté en une période particulièrement brutale caractérisée par de sérieux gains anglais. Avec le batailles sanglantes sont venus les pillages et les viols, les villages incendiés et les déplacements massifs. Le village de Jeanne de Domrémy est passée sous la domination anglo-bourguignonne quand elle était très jeune et de nombreux villageois ont quitté leurs maisons dans la peur.

En 1420, le traité de Troyes déshérite le Dauphin (héritier du trône de France), CharlesVIIet a déclaré qu’à la mort du roi, le trône passerait à Henri V, roi d’Angleterre.

visions d'arc de joan
Jeanne d’Arc par Hermann Anton Stilke (1803-1860), représente la jeune fille recevant des visions saintes, via catholica.com

À l’âge de 13 ans, Jeanne a commencé à entendre des voix qu’elle attribuait à Dieu. Dans sa vision, elle vit Saint Michel, symbole de la protection de la France, entourée d’une multitude d’anges. Elle a également vu les esprits de saints qui avaient été martyrisés. Elle était convaincue qu’elle avait reçu l’ordre par un édit céleste de débarrasser la France de ses ennemis et d’installer Charles VII sur le trône. Sa conviction l’a également amenée à faire vœu de chasteté. Malgré cela, à l’âge de 16 ans, son père a tenté d’arranger un mariage pour elle. Elle a contesté cela légalement et le tribunal local a tranché en sa faveur, affirmant qu’elle ne pouvait pas être forcée de renoncer à son vœu. Ses visions étaient également liées à deux voyants qui avaient précédemment prophétisé qu’une jeune fille française armée sauverait la France.

Jeanne est saisie du désir d’informer les autorités françaises de sa mission. En 1428, elle convainc son oncle de voyager avec elle pour s’entretenir avec le commandant de la garnison d’une ville voisine et plaider pour une escorte à Chinon afin d’obtenir le soutien de la Maison d’Armagnac, puissante maison noble et chef du parti Armagnac, qui soutient Charles VII. Elle a été refusée et elle est rentrée chez elle. Peu après, Bourguignon les forces alliées aux Anglais pillent Domrémy, brûlent les maisons et forcent les habitants à fuir. Joan a de nouveau plaidé auprès du commandant de la garnison mais a de nouveau été refusée. Ses tentatives, cependant, n’étaient pas passées inaperçues. Croyant qu’elle pouvait guérir ses maux, le duc de Lorraine la convoqua à Nancy, où il résidait.

charles vii jean fouquet
Charles VII par Jean Fouquet (vers 1420-vers 1480), via le Royal Collection Trust

Tout cela s’est produit dans un contexte de reprise des combats. Charles VII avait refusé de respecter le traité de Troyes et résisté à l’occupation anglaise. Son objectif était de se rendre à Reims, où il pourrait être couronné roi de France. Les succès militaires anglais sont écrasants et en 1428, la ville d’Orléans est assiégée. Orléans était le dernier grand obstacle à la domination anglaise complète et à la conquête des territoires restants de Charles. Pour les Français d’Armagnac, la défaite semblait inéluctable. Néanmoins, la ville refusa de se rendre et se prépara à un long siège. La troisième tentative de Joan pour parler au commandant de la garnison s’est avérée fructueuse et il a été convenu qu’elle pourrait demander une audience au Dauphin.

Les débuts de Jeanne d’Arc en héroïne

saint joan arc siège orléans
Jeanne d’Arc au siège d’Orléans par Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898), via Women With Protection

Jeanne d’Arc rencontra Charles en mars 1429, et le Dauphin, impressionné par son dévouement, envoya Jeanne à Orléans pour inspirer la garnison et tester si elle était bien envoyée par Dieu. Heureusement, la ville n’a pas été complètement coupée et Jeanne d’Arc est arrivée à la ville en toute sécurité. Elle a été bien accueillie et son effet sur les troupes a été si important que le cours de la bataille a été inversé. Elle est restée avec les troupes partout où se déroulaient les combats, soutenant les soldats français assiégés. Elle a même donné des conseils militaires, qui ont été écoutés et se sont avérés fructueux. Lors d’une attaque ratée contre les troupes anglaises, sa présence a rallié les Français, qui se sont regroupés et ont repoussé les Anglais.

La présence de Jeanne a été le facteur le plus important du siège d’Orléans, qui a directement conduit à une victoire complète des Français. Sa réputation de figure envoyée par Dieu pour sauver les Français s’est solidifiée et sa renommée s’est répandue dans tout le royaume. Les Français l’aimaient et les Anglais la méprisaient, affirmant que la capacité d’une jeune paysanne à vaincre l’armée anglaise était l’œuvre du diable et qu’elle était possédée par le mal.

Dégager la Loire & Marche vers Reims

sacre de charles vii
Le sacre de Charles VII par Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898) ; Jeanne d’Arc se tient derrière le roi, via frenchmoments.eu

Après la victoire d’Orléans, les Français doivent sécuriser la région en reprenant les villes proches de la Loire. Accompagnant le Dauphin et le Duc d’Alençon, les Français réussirent à chasser les Anglais de Jargeau, Meung-sur-Loire et Beaugency. Joan a participé à une partie de l’action et son casque a été fendu par une pierre alors qu’elle tentait d’escalader les murs de Jargeau.

La principale armée anglaise arrive trop tard pour soulager les villes et tente de se replier vers Paris. Heureux de leurs succès, les Français sont prêts à laisser partir les Anglais, mais Jeanne d’Arc les pousse à poursuivre leurs ennemis. Le 18 juin 1429, les Français remportèrent une victoire déséquilibrée contre une armée anglaise numériquement supérieure et capturèrent tous les commandants anglais supérieurs sauf un.

Les Bataille de Patay était un désastre complet pour les Anglais. Seule l’avant-garde française avait pris part à la bataille, et Jeanne d’Arc est restée avec le corps principal de l’armée. Néanmoins, on lui attribue toujours le mérite de la victoire car c’est elle qui a inspiré les Français.

À l’exception de Troyes, qui a pris quelques jours pour convaincre et la promesse d’un barrage d’artillerie, la marche vers Reims s’est déroulée pratiquement sans opposition. Le 16 juillet, Reims ouvre ses portes et Charles VII est sacré roi de France. Lors de cet événement, Jeanne d’Arc a déclaré que la volonté de Dieu avait été faite.

Jeanne d’Arc perd les faveurs de la cour royale

procès de l'arc de saint joan
Le jugement de Jeanne d’Arc par Anthony Serres, 1867, via jeanne-darc.info

Presque immédiatement après le couronnement de Charles VII, Jeanne d’Arc est devenue la proie de politicailleries injustes. L’armée française marche sur Paris et affronte une armée anglaise en campagne. Joan est sortie pour essayer d’inciter les Anglais à attaquer, mais ils ont refusé de se battre, se retirant plutôt derrière les murs de Paris.

Les Français assiègent la ville, mais après avoir subi de lourdes pertes, Charles VII annule l’attaque. Jeanne d’Arc et le duc d’Alençon ont protesté contre cette décision et ont fait des plans pour un nouvel assaut, mais Charles VII a fait démanteler le pont nécessaire pour attaquer la ville et les Français se sont retirés dans la défaite.

Jeanne d’Arc a été blâmée pour le malheur et les érudits ont soutenu qu’elle n’était pas inspirée par le divin. La cour royale l’a mise à l’écart et on lui a interdit de travailler avec le duc d’Alençon.

Néanmoins, elle reçut un titre et continua à faire la guerre aux Bourguignons. Il y eut plus d’échecs que de succès sur le champ de bataille, et Jeanne d’Arc fut finalement capturée et livrée aux Anglais, qui la firent juger à Rouen pour hérésie et port d’habits d’homme.

Procès et exécution

bûcher brûlant de l'exécution de l'arc de saint joan
L’exécution de Jeanne d’Arc, via Encyclopaedia Britannica

Elle a été jugée par des nobles français alliés à la cause anglaise, et le résultat était couru d’avance. La Couronne anglaise a compris qu’un verdict de culpabilité invaliderait la revendication de Charles VII sur le trône de France, car il était guidé par un hérétique, alors ils ont payé pour tout le procès. Le procès était irrégulier et n’a pas suivi les procédures correctes. Néanmoins, Jeanne d’Arc s’est conduite avec dignité tout au long de la procédure. Au lieu d’être exécutée immédiatement, Jeanne d’Arc a été emprisonnée dans des conditions terribles. Le verdict était qu’elle était une hérétique repentante, ce qui lui a valu un sursis à exécution.

Peu de temps après, elle a affirmé que son repentir avait été une erreur et les assesseurs ont voté à l’unanimité pour annuler sa désignation de repentant. Il a été décidé qu’elle serait remise à un pouvoir séculier, en l’occurrence les Anglais. Son destin était scellé et elle devait être brûlée sur le bûcher. Dans un petit signe de compassion, alors qu’elle était attachée au poteau, elle a demandé à tenir une croix, et un soldat anglais lui a donné une croix qu’il avait faite de deux bâtons.

Le 30 mai 1431, à l’âge de 19 ans, Jeanne d’Arc est brûlée vive.

joan milla jovovich
Milla Jovovich dans le rôle de Jeanne d’Arc dans le film The Messenger de 1999, via quadcinema.com

De son vivant, Jeanne d’Arc était comparée à des femmes bibliques vénérées. Elle était considérée comme un instrument d’intervention divine. Elle est sans doute devenue encore plus puissante après sa mort, devenant une icône qui a inspiré les Français à la victoire finale sur les Anglais pendant la guerre de Cent Ans. Elle était têtue, dévote, courageuse et déterminée à défendre sa maison. À bien des égards, elle est devenue une représentation parfaite de la nation française. La légende l’a transformée en héroïne nationale et a contribué à créer une identité nationale qui persiste à ce jour. En 1456, elle est déclarée martyre. En 1909, elle est béatifiée et en 1920, elle est canonisée par le pape. Sa renommée n’a jamais diminué et elle est toujours une force puissante derrière le caractère des Français qui la tiennent en si haute estime.

jeanne buste domremy
Un buste de Jeanne d’Arc à Domrémy, via Vosges Matin

Non seulement elle est un symbole national pour la France, mais elle est aussi un symbole de la dévotion catholique et de la puissance de Dieu. Elle a été utilisée comme symbole dans le mouvement des suffragettes, et son visage apparaît sur des affiches appelant à une volonté politique et sociale. Elle a défié les puissants patriarcats et a rempli le rôle d’un chef militaire tout en représentant le féminin. Plusieurs films ont été réalisés sur sa vie et la littérature sur son héritage continue d’être écrite.

Jeanne d’Arc est plus qu’une héroïne française. Elle est un symbole international de la nature résolue de l’humanité et de sa capacité à surmonter des obstacles écrasants.

Ce ne sont pas de minces exploits pour une simple paysanne née dans l’obscurité de l’Europe médiévale. Ce que Jeanne d’Arc a accompli dans ce contexte et au cours de ses brèves 19 années sur Terre a été une réalisation peu commune qui a modifié le cours de l’histoire et inspiré les générations futures jusqu’à nos jours.

Laisser un commentaire