Variante COVID Afrique du Sud : une nouvelle variante fortement mutée B.1.1.529 émerge


Actualisé

26/11/2021 –
00:28

Afrique du Sud semble être l’endroit où le plus dangereux Variantes COVID continuent d’émerger pour nous dire que cette pandémie est toujours en cours. Cette nouvelle variante serait beaucoup plus transmissible chez les jeunes car il s’est propagé rapidement dans la zone la plus peuplée du pays, Gauteng. Selon Le ministre de la Santé Joe Phaahla lors d’une conférence de presse en ligne jeudi, Afrique du Sud a vu une augmentation sauvage des nouvelles infections au cours de la semaine dernière. Il confirme que les quatre ou cinq derniers jours ont vu une augmentation sans précédent chez les jeunes.

« Au cours des quatre ou cinq derniers jours, il y a eu une augmentation plus exponentielle.

Le ministre sud-africain de la Santé, Joe Phaahla

Cette variante est actuellement identifiée comme B.1.1.529 et il a également été trouvé jusqu’à présent chez les voyageurs sud-africains qui ont fait des voyages à Botswana et Hong Kong. Le vendredi sera le jour où le Organisation mondiale de la santé est prévu une réunion pour déterminer à quel point cette variante est nocive et prendre la décision finale de la nommer avec un grec lettre de l’alphabet. Seules les variantes les plus fortes et les plus prédominantes bénéficient de ce traitement. Après l’annonce de la nouvelle, tous les pays restent en état d’alerte élevé et certains d’entre eux ont même pris les mesures nécessaires afin de protéger leurs citoyens de cette nouvelle variante.

Le Royaume-Uni déclare une nouvelle interdiction de voyager pour l’Afrique du Sud.

Après l’annonce, Le secrétaire britannique à la Santé, Sajid Javid a également souligné que cette nouvelle variante est plus transmissible que la Variante Delta. De plus, il existe des preuves que le vaccins actuels disponibles sont moins efficaces contre elle. Avec cette annonce, le Gouvernement britannique a fait l’annonce de nouvelles restrictions de voyage vers les îles de six pays qui incluent Afrique du Sud. Toute personne arrivée de Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Lesotho, Eswatini et Zimbabwe devra se mettre en quarantaine et obtenir un PCR test négatif avant de partir en voyage. Nous ferons de notre mieux pour vous tenir informés du nom que cette nouvelle variante peut ou non recevoir du Organisation mondiale de la santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *