VanVleet mène les Raptors devant l’Utah Jazz en sous-effectif

[ad_1]

TORONTO – Fred VanVleet a fait le show vendredi, ralliant les Raptors de Toronto presque à eux seuls à une victoire de 122-108 contre une équipe épuisée de l’Utah Jazz.

VanVleet a enregistré son premier triple-double en carrière, marquant 24 de ses 37 points, un sommet de la saison, au cours d’un troisième quart brûlant pour aider les Raptors à sortir d’un trou et prolonger leur séquence de victoires à cinq.

Toronto (19-17) a marqué le premier seau de la soirée, puis a été mené par jusqu’à 17 points avant qu’une course solo de 15-0 à Toronto par VanVleet ne donne l’avance aux Raptors 85-84 à la fin de la troisième. Le gardien de six pieds un n’était que 2 tirs sur 11 en première mi-temps, mais a réussi les huit tirs en troisième, marquant 17 points consécutifs lors d’une course de 24 à 8 Raptors.

«C’est difficile de marquer comme ça, c’est certain, a dit l’entraîneur de Toronto Nick Nurse. « Surtout pour les enfiler comme ça. »

L’histoire continue sous la publicité

Il s’agit de la plus longue séquence d’un Raptor depuis que Morris Peterson a marqué 17 buts consécutifs le 27 février 2001 contre Cleveland. Vince Carter détient le record de franchise avec 18 points consécutifs.

VanVleet, qui a terminé avec 10 rebonds et 10 passes décisives, a réussi un trois pour donner à Toronto une avance de 94-92 avant le dernier quart.

Le Jazz épuisé (28-11) n’a eu aucune réponse dans le quatrième, dominé 28-16.

« Nous avons vraiment joué en deuxième mi-temps. Et nous devions… Je pensais que l’arène vide nous arriverait à un moment donné, du point de vue énergétique, et nous ne pouvions pas créer notre propre plaisir ce soir en première mi-temps », a déclaré Nurse. «Mais nous l’avons fait dans le second.

« Dans ce genre de temps où nous sommes, je ne suis pas totalement choqué par quoi que ce soit ces jours-ci. Je suis juste très heureux que nous ayons obtenu un W du jeu, voyez ce que nous pouvons apprendre. »

Vidéos connexes

L’histoire continue sous la publicité

Les 37 points de VanVleet marquent le plus grand nombre d’un triple-double de l’histoire de la franchise.

Kyle Lowry, qui a enregistré 16 triples doubles pour les Raptors avant de déménager à Miami, a applaudi VanVleet sur Twitter, déclarant « @FredVanVleet triple double !! À propos du temps!! Lol félicitations !!!”

Les 24 points de VanVleet dans le troisième n’étaient qu’à un point du record de franchise de Pascal Siakam pour les points en un quart. Les 45 points de Toronto au cours du quart étaient un sommet de la saison.

Le Jazz avait une fiche de 18-5 depuis qu’il avait battu les Raptors 119-103 en visite le 18 novembre et est entré dans le match après avoir remporté huit de leurs neuf derniers matchs. Mais Utah, jouant son cinquième match en huit nuits, s’est retrouvé là où les Raptors étaient jusqu’à récemment – ​​luttant pour aligner une équipe.

Les visiteurs étaient sans centre vedette Rudy Gobert et Joe Ingles, tous deux dans les protocoles de santé et de sécurité, tandis que l’étoile Donovan Mitchell (dos), Mike Conley (genou), Bojan Bogdanovic (doigt), Royce O’Neale (genou), Jordan Clarkson (dos) et l’ancien Raptor Rudy Gay (talon) ont tous été blessés.

Hassan Whiteside est revenu du protocole de commotion cérébrale. Cela a laissé le Jazz avec neuf joueurs habillés, y compris les nouvelles recrues de 10 jours Danuel House Jr. et Norvel Pelle.

Les cinq premiers de l’Utah effectuaient tous leurs premiers départs de la saison.

« Il n’y a pas d’excuses. Il n’y a pas de clochards dans la NBA », a déclaré VanVleet. « Je me fiche d’où ils viennent. C’est une équipe qui prétend au championnat et certains de ces gars ne jouent pas à cause de cela. Ce sont de vrais joueurs NBA. Ces gars-là peuvent jouer. Nous n’avons tout simplement pas répondu à la cloche tôt pendant les premières minutes, mais il était difficile de la récupérer après cela. Ils avaient l’élan et nous n’avons pas fait de tirs pendant une longue période.

L’histoire continue sous la publicité

«Mais accordez du crédit à ces gars. Mec, ils ont joué leurs fesses. Mais j’étais content de la façon dont nous sommes restés ensemble. Nous avons eu des conversations inconfortables à quelques reprises, mais nous sommes sortis de l’autre côté et nous avons remporté la victoire. »

OG Anunoby a ajouté 22 points pour les Raptors tandis que Siakam en avait 17,

Eric Paschall a mené l’Utah avec 29 points, un sommet de la saison, tandis qu’Elijah Hughes a ajouté un record en carrière de 26.

« Nous demandons beaucoup à un groupe qui n’a vraiment pas joué ensemble », a déclaré l’entraîneur de Jazz Quin Snyder. « Certains d’entre eux ont joué ensemble mais dans l’ensemble, dans un match contre une équipe de ce calibre, j’ai pensé particulièrement à la façon dont nous avons joué en première mi-temps et déplacé le ballon… J’étais vraiment content et fier des gars qui étaient là-bas ce soir et comment ils ont concouru.

Jouant son troisième match en quatre nuits, Toronto a trébuché hors de la porte

Utah a pris une avance rapide avec les tireurs de Toronto qui sont sortis froids, n’effectuant que trois de leurs 13 premiers tirs. Grâce à un tir de 50 pieds de Malik Fitts au buzzer, les visiteurs menaient 40-25 après le premier quart.

« Ils sont sortis et nous ont frappés en plein dans la bouche », a déclaré VanVleet. « Et puis c’est devenu incontrôlable là-bas. »

L’histoire continue sous la publicité

Avec 17 points au cours du quart, Paschall n’avait qu’un de moins que les cinq partants des Raptors réunis. Avant le match, son sommet de la saison était de 13 points.

La précision de trois points d’Utah a fait tourner le tableau de bord, Toronto ratant 18 de ses 23 premières tentatives à distance.

Le Jazz a mené jusqu’à 17 points dans la seconde avant d’entrer dans la mi-temps avec une avance de 62-49. VanVleet, Gary Trent Jr. et Scottie Barnes étaient un combiné de 1 sur 14 derrière la ligne des trois points.

Les Raptors (5 sur 26) n’ont tiré que 19,2 % de derrière à trois points en première mi-temps, contre 47,6 % pour Utah (10 sur 22).

Toronto a réduit l’avance à sept à 67-60, mais Utah a répondu, avec une infirmière mécontente qui a obtenu une technique.

Toronto a maintenant une fiche de 9-2-0 à ses 11 derniers matchs à domicile.

Une version plus saine du Jazz, à mi-chemin d’un voyage sur la route de cinq matchs qui a commencé par des victoires à la Nouvelle-Orléans et à Denver, en avait remporté 10 directement à domicile, avec sa dernière défaite sur la route le 7 novembre à Orlando.

Avant le match, Utah – 14-3 à l’extérieur – était à égalité avec les Brooklyn Nets pour le meilleur record sur route cette saison.

Les Raptors poursuivent leurs trois matchs à domicile dimanche contre les Pélicans de la Nouvelle-Orléans.

L’histoire continue sous la publicité

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 7 janvier 2021

© 2022 La Presse Canadienne



[ad_2]

Laisser un commentaire