« Une mauvaise discipline nous a coûté »: l’entraîneur des Springboks exige une amélioration

https://www.france24.com/en/live-news/20210913-poor-discipline-cost-us-springboks-coach-demands-improvement

Publié le:

Gold Coast (Australie) (AFP)

L’entraîneur des Springboks Jacques Nienaber a demandé aux champions du monde d’améliorer leur discipline pour le choc retour avec les Wallabies ce week-end après que leurs erreurs aient été brutalement punies par le tireur d’élite australien Quade Cooper.

Les Sud-Africains ont concédé 11 pénalités lors de leur défaite 28-26 en Rugby Championship sur la Gold Coast dimanche et ont dû jouer pendant 20 minutes avec 14 hommes après que le skipper Siya Kolisi et l’arrière Willie le Roux aient été éliminés.

Sur ces 11, sept étaient à portée de Cooper à son retour sur le côté après une absence de quatre ans, et il les a tous cloués, y compris un coup de pied à longue distance après le sirène pour gagner le match.

« Une mauvaise discipline nous a coûté – 23 points sur le tee de départ (pour les Wallabies) résument bien », a déclaré Nienaber, dont l’équipe a perdu malgré le fait que l’Australie a dominé l’Australie par trois essais à un.

« Au cours des 20 premières minutes, je pensais que nous dominions et avions le contrôle du match, et nous n’avons pas pu le faire au cours des 20 dernières minutes.

« Nous avons bien fait de revenir tard dans le match, puis nous avons perdu le match parce que nous avons concédé un penalty. Cela dit, l’Australie a bien joué et elle méritait la victoire. »

Nienaber était également mécontent des points qui mendiaient, avec deux essais potentiels manqués et ses botteurs – notamment Handre Pollard – faisant seulement quatre sur huit.

« Il y avait des opportunités pour nous de marquer deux autres essais et nous ne les avons pas terminés. Ce n’était pas une performance soignée », a-t-il déclaré. « Nous allons jeter un œil au jeu, et nous devrons corriger ces problèmes et améliorer notre discipline. »

Les deux équipes se retrouvent à Brisbane samedi, le reste des championnats de rugby se déroulant dans l’État du Queensland en raison des restrictions de voyage liées aux coronavirus.

Les Sud-Africains ont été contraints de subir une période de quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée, confinés à leur hôtel et à un terrain d’entraînement à proximité.

Mais Kolisi a refusé de s’en servir comme excuse.

« Nous n’utiliserons jamais le fait de ne pas être prêt comme excuse, lorsque nous entrons sur le terrain, nous devons être prêts », a-t-il déclaré. « Je pensais que nous nous étions bien préparés cette semaine, mais notre discipline n’était pas bonne. »



Laisser un commentaire