Un vol de Singapour laisse derrière lui 30 personnes à l’aéroport d’Amritsar : The Tribune India



Service de presse de la tribune

Amritsar/New Delhi, 19 janvier

Dans la foulée d’un avion Go First volant de Bengaluru à Delhi sans plus de 50 passagers qui ont été laissés dans un autocar à l’aéroport, un incident similaire s’est produit à Amritsar mercredi alors qu’un vol Scoot à destination de Singapour a décollé laissant près de 30 passagers derrière.

Cela a déclenché un chaos à l’aéroport d’Amritsar avec des passagers en colère organisant une manifestation. Après que les autorités aéroportuaires ont contacté les responsables de la compagnie aérienne, on leur a dit que les « passagers avaient été informés du changement des horaires de vol par e-mail ». « Plus de 280 passagers devaient se rendre à Singapour, mais l’avion a décollé avec 253 flyers, laissant près de 30 personnes derrière », a déclaré un responsable de l’aéroport. Un porte-parole de Scoot a déclaré que le vol devait décoller à 19h55, mais qu’il était prévu à 15h « en raison du mauvais temps ». « Tous les passagers ont été informés du changement d’horaire par e-mail. Cependant, un agent de voyage, qui avait réservé les billets pour 30 personnes dans un groupe, n’a pas informé les passagers du changement d’horaire en raison duquel l’avion n’a volé qu’avec les passagers qui s’étaient présentés à temps », a déclaré le porte-parole.

Le chef de la Direction générale de l’aviation civile de l’organisme de réglementation, Arun Kumar, a déclaré: « Nous avons demandé un rapport (à la compagnie aérienne) et des mesures seront prises contre les responsables. » Dans l’affaire du vol Go First, le régulateur avait envoyé un avis de justification à la compagnie aérienne pour « manquement à ses obligations réglementaires et lui avait demandé de répondre dans les deux semaines ».



Laisser un commentaire