Un rapatrié brésilien arrêté avec de la cocaïne en partie privée


– alors que la NDLEA attrape deux autres piliers de la drogue

L’Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA) a arrêté un rapatrié brésilien, Igwedum Uche Benson, dans le hall d’arrivée de l’aéroport international Murtala Muhammed (MMIA), Ikeja, Lagos, avec des boulettes de cocaïne dissimulées dans sa partie intime.

Igwedum Uche Benson

Benson a été arrêté le lundi 20 juin 2022 à son arrivée sur Ethiopian Airlines en provenance de Sao Paulo, au Brésil, via Addis-Abeba.

Selon une déclaration signée par le directeur, Media & Advocacy de la NDLEA, Femi Babafemi, les enquêtes préliminaires ont révélé que le suspect avait avalé 50 paquets de cocaïne avant de quitter le Brésil, et excrété 48 pastilles à Addis-Abeba, où il les a remis à un autre la personne.

« Il a cependant affirmé qu’il était incapable d’excréter les deux enveloppes restantes dans la chambre d’hôtel à Addis-Abeba avant de monter à bord de son vol, mais les a ensuite excrétées dans les toilettes de l’avion pendant le vol d’Éthiopie à Lagos », indique le communiqué.

La NDLEA a également déclaré avoir arrêté un chef de file de la drogue, Onyekachi Chukwuma Macdonald.

Onyekachi Chukwuma

– Publicité –

« Après trois semaines d’enquête et de suivi minutieux, des agents du commandement MMIA de la NDLEA, dans la nuit du samedi 25 juin, ont arrêté un baron de la drogue, Onyekachi Chukwuma Macdonald, à l’origine de tentatives d’exportation de 40 colis de méthamphétamine, populairement appelé Mkpuru Mmiri localement vers Londres, Royaume-Uni via le hangar d’exportation NAHCO de l’aéroport de Lagos.

«Onyekachi a été arrêté au domaine de Manacola, dans la région d’Alakuko à Lagos ce week-end, trois semaines après que son envoi de Mkpuru Mmiri pesant 2,05 kilogrammes a été intercepté à l’aéroport, et son agent de fret, Peter Christopher Anikan, arrêté le 7 juin.

« Au cours de son entretien, le suspect a déclaré qu’il venait d’Ahiazu, dans la zone de gouvernement local de Mbaise de l’État d’Imo, et qu’il avait vécu à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pendant dix ans avant de retourner au Nigéria en 2019.

«Il a déclaré qu’après son retour au Nigeria, il avait ouvert un magasin d’accessoires pour téléphones à Sango Otta, dans l’État d’Ogun, mais que l’entreprise s’était effondrée. Il a alors commencé à envoyer des cigarettes à Londres et a décidé de dissimuler la drogue illicite dans l’envoi après les conseils d’un ami », a déclaré l’agence.

Dans un autre développement, l’agence anti-corruption a annoncé la saisie d’un autre envoi de 2 kg de Mkpuru Mmiri dans une maison de messagerie à Owerri, dans l’État d’Imo.

Selon la NDLEA, la cargaison a été saisie le mercredi 22 juin 2022 et contenait des tissus ankara et de la dentelle dans lesquels étaient dissimulés deux sortes cylindriques de cellophane contenant la drogue à destination de Hong Kong.

En outre, la NDLEA a déclaré que le vendredi 24 juin 2022, ses agents ont intercepté 500 000 comprimés de 225 mg de tramadol emballés dans 10 cartons et étiquetés Tramaking importés de Karachi, au Pakistan, sur Emirates Airline.

– Publicité –

L’envoi, pesant 407,60 kg, a été saisi lors d’un examen conjoint avec les douanes et les responsables de la NAFDAC.

Le même jour, un passager à destination de Dubaï, aux Émirats arabes unis, Alegbeleye Taiwo, a été arrêté dans le hall de départ du MMIA avec 40 ampoules d’injection de pentazocine. Le suspect de 21 ans a affirmé qu’il venait de l’État d’Osun.

Donc Taiwo

La NDLEA a également arrêté avec succès deux chevilles ouvrières derrière l’importation de deux envois récents de drogue en provenance du Canada dissimulés dans des conteneurs de véhicules via le port maritime de Tincan à Apapa, Lagos.

L’un d’eux, Gboyega Ayoola Elegbeji, a été arrêté à son domicile, 14 Bakare Street, Idi Araba, Lagos, le mercredi 22 juin 2022, pour avoir importé un conteneur de 40 pieds, TRHU7874497, contenant 33 colis de cannabis indica (colorado) pesant16 .5kg.

Le deuxième suspect, Sunday Joe Oyebola (alias Otunba), qui, selon l’agence, était en fuite depuis mars et avait tenté de soudoyer des agents avec 10 millions de nairas pour influencer l’affaire, a été arrêté le jeudi 23 juin 2022.

Dimanche Joe Oyebola

Selon le communiqué, Oyebola était lié à l’importation d’un conteneur de 40 pieds, MEDU4389887, contenant quatre véhicules utilisés pour dissimuler 290 colis pesant 145 kg de cannabis indica (colorado) de Montréal, Canada.


Laisser un commentaire