Un ours en peluche perdu dans le parc national des Glaciers retrouve son chemin jusqu’à 6 ans


Une fillette de 6 ans a perdu « Teddy », son ours en peluche, dans le parc national des Glaciers il y a un peu plus d’un an. Maintenant, apparemment contre toute attente, Teddy a été rendu à la fille – qui a reçu l’ours de ses parents adoptifs alors qu’elle était encore dans un orphelinat éthiopien.

La réunion vient grâce à un garde-parc attentionné et à un ami de la famille dévoué.

« C’est une histoire d’espoir et de gentillesse, et d’une réponse à la prière », a déclaré Ben Pascal, le père de la jeune fille et pasteur principal de l’église presbytérienne de Jackson Hole, Wyoming. Le voyage vous attend.

Comment l’histoire a commencé

Teddy l’ours en peluche était le premier cadeau que Pascal et sa femme Addie ont envoyé à la fille – Naomi – alors qu’elle était à l’orphelinat éthiopien avant son adoption en 2016.

« Il lui tenait compagnie jusqu’à ce qu’elle puisse rentrer à la maison pour de bon », les Pascal a déclaré au personnel du parc national des Glaciers.

Naomi et Teddy ont parcouru le monde ensemble, notamment en Éthiopie, au Rwanda, en Croatie et en Grèce, Pascal a déclaré à l’Associated Press. L’année dernière, lorsque Pascal et ses enfants se sont rendus dans le Montana pour visiter le parc national des Glaciers en octobre, Teddy a de nouveau accompagné Naomi.

Lorsque Pascal et un ami ont fait une randonnée à Glacier, Terri Hayden, un ami de la famille qui vivait à proximité, a surveillé les enfants. Ils étaient presque de retour chez Hayden lorsque Naomi a réalisé que Teddy avait disparu, explique l’article de l’Associated Press.

Cette nuit-là, il a neigé, ce qui a entraîné la fermeture du parc à des altitudes plus élevées et a également empêché la recherche de Teddy.

Teddy fait un tour dans une voiture de patrouille de garde forestier
Teddy faisant un tour dans une voiture de patrouille des rangers (Crédit photo : Ben Pascal)

L’intuition d’un ranger

Alors que les gardes du parc commençaient leur nettoyage en séries éliminatoires, ils ont découvert un petit ours en peluche trempé et trempé enterré dans la neige. Habituellement, des objets tels qu’un ours en peluche assis dans la neige étaient jetés, mais le garde forestier Tom Mazzarisi avait d’autres plans.

« Les ours sont ma passion », Mazzarisi publié sur la page Facebook de Glacier. « Je n’avais tout simplement pas le cœur de le jeter. Il y avait quelque chose de spécial à propos de cet ours en peluche, alors je l’ai adopté et je l’ai nommé César.

Teddy/César a passé l’hiver dans la cabine de Mazzarisi, et quand Mazzarisi est retourné au travail au printemps, il « l’a immédiatement mis sur le tableau de bord de mon camion de patrouille ».

Teddy/Caesar était une « mascotte parfaite », a déclaré Mazzarisi à l’Associated Press. L’ours a ensuite accompagné Mazzarisi lors de ses déplacements dans le parc national.

La réponse à une prière

Alors que Teddy/César conduisait autour de Glacier et tenait compagnie à Mazzarisi pendant qu’il accomplissait ses fonctions de garde forestier, Hayden, l’ami de la famille Pascal, n’a jamais oublié Naomi et son ours disparu.

Lorsque Hayden et certains membres de sa famille sont revenus à Glacier fin septembre, ils ont surveillé de près Teddy.

« Je suis une femme de foi », a déclaré Hayden dans l’article de l’Associated Press. « Ce matin-là, j’ai dit: ‘D’accord Seigneur, si cet ours est dans les parages, s’il te plaît, mets-le sur mon chemin et laisse-moi rentrer à la maison avec cet ours aujourd’hui.' »

Hayden avait prévu de parcourir un sentier spécifique ce jour-là, mais le sentier était fermé en raison de l’activité des ours. C’est à ce moment-là que Hayden et sa famille ont aperçu Teddy assis dans le camion de Mazzarisi au début du sentier.

Le seul problème était que Mazzarisi avait un jour de congé et n’était pas là.

Heureusement, Hayden a pu trouver d’autres rangers. Une fois qu’elle a expliqué la situation, les rangers étaient heureux de l’aider.

« Les rangers ont aidé à récupérer Teddy, insistant sur le fait qu’il rentrait chez lui avec sa petite fille », raconte la publication de Glacier sur Facebook. « Un garde forestier a attendu près du véhicule jusqu’à ce qu’un autre revienne de l’arrière-pays, tandis qu’un autre garde forestier a essayé de trouver les clés du camion. Enfin, un autre ranger a personnellement livré l’ours »à Hayden – avec un badge Junior Ranger et un chapeau de ranger.

Naomi et Teddy réunis
Naomi et Teddy réunis (Crédit photo : Ben Pascal)

Des retrouvailles heureuses

Hayden a ensuite envoyé Teddy, le badge et le chapeau à Naomi. Comme vous vous en doutez, Naomi était « vraiment excitée » quand elle a récupéré Teddy, a déclaré Hayden à l’Associated Press.

Pascal a dit Le voyage vous attend que lui et sa famille ont hâte de parler avec le garde forestier Mazzarisi et, espérons-le, de le rencontrer.

« Nous rencontrerons Mazzarisi pour un appel Zoom », a déclaré Pascal. « Un jour, ce serait formidable de revenir à Glacier afin que nous puissions le rencontrer en face à face. »

Dernières pensées

La nouvelle de Naomi perdant Teddy, de Mazzarisi trouvant et prenant soin de l’ours, de l’engagement de Hayden à retrouver Teddy et de l’éventuelle réunion entre Naomi et Teddy a reçu plus de 12 000 « J’aime » sur la page Facebook de Glacier et a été partagée plus de 2 200 fois. L’histoire a également été couverte par des organes de presse à travers les États-Unis

Les questions sont alors : qu’est-ce que les gens trouvent si intéressant dans cette histoire et pourquoi la partagent-ils avec les autres ?

« Beaucoup de gens avaient un animal en peluche bien-aimé quand ils étaient enfants, et certains ont perdu cet animal en peluche introuvable, donc je pense que cela touche une corde sensible dans le cœur des gens d’entendre parler d’une fin heureuse quand il s’agit d’un animal en peluche bien-aimé », Pascal Raconté Le voyage vous attend. À plus grande échelle, l’histoire « montre le besoin de l’humanité d’avoir de bonnes nouvelles sur l’espoir, la gentillesse et la découverte des perdus. Cela montre aussi qu’il y a du bon dans le monde. Il y a de bonnes personnes, et il y a un bon Dieu.

Plus d’informations sur le parc national des Glaciers :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *