Un homme accusé du meurtre de 1972 en combattant l’extradition


Presse associée

Le chef du CIO regrette de ne pas avoir honoré les victimes des attentats olympiques de 1972

Le chef du Comité international olympique s’est excusé mercredi pour l’échec de longue date de l’organisation à commémorer 11 athlètes israéliens tués par des militants palestiniens aux Jeux olympiques de Munich en 1972. Thomas Bach a pris la parole lors d’une cérémonie à Tel Aviv marquant le 50e anniversaire de l’attaque meurtrière contre les Jeux olympiques de Munich, deux semaines après que le président allemand s’est excusé lors d’une cérémonie commémorative en Allemagne pour les échecs de son pays avant, pendant et après l’attaque. Le 5 septembre 1972, le groupe palestinien Septembre noir a attaqué la délégation olympique israélienne aux Jeux olympiques de Munich, tuant 11 Israéliens et un policier.

Laisser un commentaire