Un anti-vaxxer Edmonton Oiler a obtenu COVID et maintenant sa carrière de hockey est peut-être terminée


Pendant la pandémie, l’attaquant Josh Archibald a fait connaître son point de vue sur COVID sur les réseaux sociaux, en tweetant des informations sur le déni de COVID

Contenu de l’article

Josh Archibald est un attaquant de l’équipe de hockey des Oilers d’Edmonton dans la LNH. Il a refusé de se faire vacciner et avait rendu public sur les réseaux sociaux des théories de déni de COVID. Maintenant, à la suite d’un diagnostic de maladie cardiaque qui serait une séquelle d’une personne qui a contracté COVID, ses jours de jeu pourraient être terminés.

Contenu de l’article

Selon les protocoles pour les joueurs non vaccinés, Archibald était en quarantaine de 14 jours après avoir voyagé des États-Unis, quand il a commencé à se sentir mal. Archibald, 28 ans, a subi une batterie de tests médicaux et les médecins ont découvert qu’il avait des anticorps COVID et une myocardite. On soupçonne qu’Archibald était tombé avec COVID pendant l’été et la myocardite est une séquelle connue du virus.

La myocardite peut entraîner un arrêt cardiaque et un décès possible, la fréquence cardiaque augmentant au cours de l’effort.

« La moitié arrière de l’Arche de quarantaine de 14 jours ne se sentait pas bien et a contracté une grave infection virale », a déclaré l’entraîneur des Oilers d’Edmonton Dave Tippett. «Il a essayé de patiner quelques jours, ils ont fait un tas de tests et les tests ont montré à un moment donné qu’il avait contracté COVID. Il a fait un tas de prises de sang et on lui a diagnostiqué une myocardite. Il passe un scanner et une IRM cette semaine. Il est absent indéfiniment jusqu’à ce que nous sachions où nous en sommes.

Pendant la pandémie, Archibald a fait connaître son point de vue sur COVID sur les réseaux sociaux, en tweetant des informations sur le déni de COVID.

Contenu de l’article

Le diagnostic de myocardite met sa carrière en danger.

L’Edmonton Journal a rapporté qu’Archibald n’avait aucun symptôme lorsqu’il a quitté l’équipe après les séries éliminatoires, mais les tests ont révélé qu’il avait maintenant les anticorps.

« Donc, à un moment donné, il a eu Covid », a déclaré Tippett.

L’organisation des Oilers d’Edmonton avait tenté de faire changer d’avis Archibald au sujet de l’obtention d’un vaccin. Le directeur général Ken Holland et Tippett lui avaient parlé avant l’ouverture du camp d’entraînement et avaient prévu la pénalité pour non-vaxx: il devrait se mettre en quarantaine pendant deux semaines à chaque fois qu’il revenait d’un voyage aux États-Unis et il pourrait manquer 30 matchs ou plus parce que de celui-ci et perdre son salaire.

Archibald avait un an sur son contrat à 1,5 million de dollars de salaire.

La LNH dit que 90 à 95 pour cent de ses joueurs seront vaccinés d’ici le début de la saison le 12 octobre, mais il se pourrait qu’il y en ait encore quelques-uns qui refusent. Si un joueur non vacciné est testé positif au COVID, il sera suspendu sans salaire.

D’autres ligues sportives professionnelles naviguent également sur le terrain des vaccins. Andrew Wiggins, la star canadienne du basket-ball, avait initialement refusé de se faire vacciner et risquait de ne pas être autorisé à entrer dans le stade de son équipe Golden State Warrior à San Francisco. Une preuve de vaccination est requise pour les grands événements en salle là-bas. Le natif de la région de Toronto a depuis reçu son vaccin COVID-19 et est admissible à jouer dans tous les matchs.

Avec des reportages supplémentaires du Edmonton Journal



Source link

Laisser un commentaire