Trois cavaliers Shuswap sélectionnés pour se joindre à l’équipe du Canadian Pony Club en Nouvelle-Zélande


Trois jeunes femmes du Shuswap partiront en Nouvelle-Zélande à la nouvelle année pour une aventure unique.

Les cavalières qualifiées Katie Thielman et Jessica Spoletini de Salmon Arm et Carlie Wells de Chase ont été choisies comme membres de l’équipe canadienne 2023 pour participer à l’Échange international du Pacifique 2023.

L’échange international est un événement biennal impliquant des équipes de poneys clubs de pays du bassin du Pacifique tels que le Canada, Hong Kong, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Il s’agit généralement de compétitions de saut d’obstacles et de cross-country, selon le lieu. L’équipe comprend quatre coureurs, un entraîneur et un chef d’équipe. Les personnes choisies pour l’échange international doivent avoir un haut niveau d’équitation et de saut ainsi qu’un haut niveau d’éthique, de comportement et de conduite personnelle. Témoignage du calibre des coureurs de la région, cette année, l’équipe canadienne est composée de trois coureurs de la Colombie-Britannique, tous vivant dans ou près du Shuswap, et un de l’Alberta.

Pony Club est une organisation mondiale pour les cavaliers de chevaux et de poneys. La mission déclarée du Canadian Pony Club est de former des individus confiants, compétents et bien informés dans un environnement sûr et amical grâce à leur passion pour les chevaux.

L’échange 2023 se déroule du 8 au 26 janvier.

Katie Thielman explique qu’une compétition aura lieu chacun des trois week-ends où l’équipe est en Nouvelle-Zélande, les membres de l’équipe s’affrontant individuellement et récoltant des points d’équipe. Elle espère que les trois disciplines du concours complet seront disponibles : dressage, saut d’obstacles et cross-country.

Aujourd’hui âgé de 18 ans, Thielman est au Poney Club depuis 10 ans. Elle est actuellement membre du Vernon Pony Club car il n’y a plus de club à Salmon Arm. Spoletini et Wells appartiennent tous deux à l’Armstrong Pony Club.

Thielman a récemment participé aux Jeux d’été de la Colombie-Britannique ainsi qu’à des compétitions en Alberta, qui ont obtenu d’excellents résultats ainsi que des recommandations et des encouragements de la part des entraîneurs. Aux Jeux de la Colombie-Britannique en juillet, elle a remporté quatre médailles d’or et une de bronze en saut d’obstacles.

Elle est ravie d’avoir été choisie et ravie de voyager avec des coureurs de la région.

« C’est une opportunité très excitante. Ce sera pendant un hiver canadien où je ne pourrai pas rouler, et nous allons rouler en Nouvelle-Zélande, qui, me dit-on, ressemble beaucoup à la Colombie-Britannique.

Les membres de l’équipe n’enverront pas leurs propres chevaux en Nouvelle-Zélande, mais seront fournis par le New Zealand Pony Club. On a demandé aux cavaliers leur taille et de décrire leur cheval idéal.

En route vers la Nouvelle-Zélande, ils s’arrêteront à Vancouver pour un court camp d’entraînement et de consolidation d’équipe avec leur entraîneur.

Jessica Spoletini, qui a 17 ans, a commencé à monter à cheval à l’âge de six ans et a commencé à monter en anglais et à sauter à l’âge de huit ans. Elle est passée au concours complet à l’âge de 10 ans.

Elle aussi est enthousiasmée par le voyage, le décrivant comme une opportunité intéressante. Monter un nouveau cheval sera un défi amusant, dit-elle, un défi qu’elle relève régulièrement avec pas mal de chevaux dans son écurie. Elle sort de Brookside Stables à South Canoe.

Son épreuve préférée est le cross-country.

« À cent pour cent », dit-elle avec enthousiasme. « C’est exaltant et ça n’a pas besoin d’être parfait. Il suffit de se déplacer et de gagner du temps… et c’est toujours différent. J’aime la variété. Surtout si vous avez un beau cheval courageux – cela fait toute la différence, je trouve.

Carlie Wells, 22 ans, a grandi à Strathmore, en Alberta. mais est venu à Chase il y a environ un an.

Son grand-père a été huit fois champion canadien de la corde d’arrimage. Les chevaux et l’équitation ont donc toujours fait partie intégrante de sa famille.

« Il a acheté mon premier poney avant ma naissance et la première fois que je suis monté à cheval, c’était au printemps suivant. »

Quand elle avait huit ans, elle a décidé qu’elle voulait commencer à sauter. Elle est membre du Pony Club depuis et a commencé le concours complet grâce au Pony Club.

Il y a trois ans, elle est allée à l’International Pacific Exchange à Hong Kong, elle est donc ravie d’avoir l’opportunité d’aller en Nouvelle-Zélande. Elle a dit que voir la culture différente à Hong Kong et la façon dont les chevaux étaient élevés était fascinant, avec autant de personnes et de bâtiments dans une si petite zone. Les granges étaient à plusieurs niveaux.

« C’était absolument incroyable, un très bon groupe du monde entier… C’était une opportunité unique, c’était tellement amusant. »

Les compétitions étaient uniquement de dressage et de saut d’obstacles, car à Hong Kong, il n’y a pas de place pour le cross. Cependant, le cross-country est l’événement préféré de Wells.

« La montée d’adrénaline, vous devez vraiment avoir confiance en vous et en votre cheval pour prendre les bonnes décisions et bien le monter… C’est très amusant », a-t-elle déclaré.

Deshann Valentine se joindra à l’équipe du Thompson Country Pony Club en Alberta.



[email protected]
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter

et abonnez-vous à notre quotidien bulletin.

Shuswap


Jessica Spotelini de Salmon Arm navigue sur le parcours de cross-country de la division Entraînement en 2021 aux Alhambra Stables à Red Deer, en Alberta, sur sa jument, Candy Jane.  Elle se rendra en Nouvelle-Zélande en janvier 2023 dans le cadre de l'équipe du Canadian Pony Club pour l'International Pacific Exchange.  (Image de la photographie affiliée)

Jessica Spotelini de Salmon Arm navigue sur le parcours de cross-country de la division Entraînement en 2021 aux Alhambra Stables à Red Deer, en Alberta, sur sa jument, Candy Jane. Elle se rendra en Nouvelle-Zélande en janvier 2023 dans le cadre de l’équipe du Canadian Pony Club pour l’International Pacific Exchange. (Image de la photographie affiliée)



Laisser un commentaire