Tanzanie : Zanzibar envisage de meilleurs services à un aéroport clé et signe des accords


Dar es Salaam — L’Autorité aéroportuaire de Zanzibar (ZAA) a signé hier des contrats avec quatre sociétés étrangères pour fournir des services à l’aéroport international Abeid Amani Karume (AAKIA).

En vertu des pactes, les entreprises fourniront des services allant de la gestion et du soutien de l’AAKIA, à l’assistance en escale, à la gestion des boutiques hors taxes et au salon VIP.

Les sociétés avec lesquelles l’autorité aéroportuaire a signé les contrats sont la Dubai National Air Travel Agency (Dnata) – qui proposera des services d’assistance en escale – et la société française Egis qui apporte une expertise reconnue dans la gestion des aéroports.

Les autres sont Emirates et la Société d’Exploitation et de Gestion Aéroportuaires (Segap), une société holding avec un portefeuille établi d’investissements aéroportuaires en Afrique de l’Ouest et du Centre.

La signature des contrats de quatre ans intervient à un moment où les agents d’assistance au sol locaux affirment que la taille du marché des aéroports tanzaniens était trop petite pour même accueillir les entreprises d’assistance au sol locales, sans parler d’en inviter de nouvelles.

Mais, le président de Zanzibar, Hussein Ali Mwinyi, qui a assisté à la cérémonie de signature hier, a déclaré que le gouvernement était parvenu à la décision de rechercher de grandes entreprises étrangères convaincues qu’elles offriraient des services répondant aux normes internationales.

« Nous avons mis beaucoup de temps à trouver ces entreprises. Nous avons été contraints d’avoir une série de discussions en vue de protéger les intérêts nationaux », a-t-il déclaré, notant que les entreprises sélectionnées étaient capables, expérimentées et dignes de confiance sur la scène internationale dans le industrie aéro-nautique.