Sous le charme d’un mythe : l’impératrice Sissi en Grèce Livre maintenant disponible en anglais

[ad_1]

Sous le charme d’un mythe : l’impératrice Sissi en Grèce est un nouveau livre captivant qui offre une nouvelle perspective sur les voyages d’Elisabeth d’Autriche (1837-1898), ses jeunes compagnons grecs et sa fascination pour la Grèce, sa culture et son histoire.

Avec la traduction anglaise de son premier livre, le journaliste et auteur autrichien Stefan Haderer offre aux lecteurs grecs une nouvelle tournure sur un morceau important de l’histoire. Une discussion intrigante sur la biographie, le récit de voyage et la poésie donne aux lecteurs un aperçu précis de la relation spéciale de l’impératrice vieillissante avec la Grèce et son peuple, un chapitre largement inconnu de sa célèbre vie.

Haderer a effectué des recherches approfondies dans divers endroits en Grèce et a passé au peigne fin un certain nombre d’archives différentes pour obtenir des détails sur la vie et les voyages de Sisi.

Dans son récit, il dévoile non seulement la passion d’Elizabeth (surnommée Sisi) pour le pays mais aussi les observations faites par ses jeunes lecteurs et compagnons de voyage.

En huit chapitres, les lecteurs suivent la légendaire impératrice lors de ses nombreux voyages en Grèce. L’odyssée commence avec le premier débarquement de la jeune mariée malade à Corfou en 1861 et se termine avec son départ définitif et son assassinat tragique en 1898. Haderer met en lumière la vie privée et les relations étroites d’Elisabeth – dans des conversations animées avec ses dames et lecteurs, dans des correspondances pleines d’esprit avec son mari lointain, Franz Joseph, et dans ses propres poèmes mélancoliques inclus à la fin de chaque chapitre.

Presque aussi aventureuses que la propre vie de Sisi sont les biographies impressionnantes de ses compagnons. S’appuyant sur leurs journaux intimes et de nombreux rapports historiques, Haderer a montré que les jeunes hommes étaient des personnalités assez importantes à part entière : certains sont devenus des diplomates. D’autres étaient des athlètes doués et ont rejoint les premiers Jeux Olympiques à Athènes. Le plus connu des tuteurs de Sisi en Grèce aujourd’hui est peut-être le metteur en scène et poète Constantin Christomanos. De rares extraits de ses journaux intimes sont un bonus dans le livre. Un autre enseignant était le poète Constantin Manos, qui s’est battu pour l’indépendance nationale grecque et est mort dans un accident d’avion.



[ad_2]

Laisser un commentaire