Soumillon pas de chance au retour en selle en Afrique du Sud


Christophe Soumillon est reparti sans victoire lors de son retour en course en Afrique du Sud.

Le jockey belge était le cavalier retenu pour l’Aga Khan jusqu’à ce qu’un incident se produise à Saint-Cloud en septembre impliquant Rossa Ryan.

Soumillon a semblé donner un coup de coude à Ryan pendant une course, le faisant tomber, et a ensuite purgé une suspension de 60 jours qui l’a conduit à être libéré de son contrat avec l’Aga Khan.

Après avoir manqué des séjours à Hong Kong et au Japon et des rendez-vous internationaux comme le Champions Day à Ascot et la Breeders’ Cup, le 10 fois champion de France s’est rendu en Afrique du Sud pour rebondir.

Sa première chance lors de la réunion de Kenilworth de samedi est venue via Isivunguvungu de Peter Muscutt dans la Franschhoek Motor Museum Winchester Sprint Cup, une course de cinq stades qui avait attiré 15 prétendants.

Placé au milieu du groupe voyageant sur le rail extérieur, Soumillon a monté un défi tardif à bord du hongre à la finition rapide pour balayer tous ses rivaux sauf un devant le poteau.

M. Cobbs, entraîné par Candice Bass-Robinson, devançait de peu la ligne, laissant Soumillon manquer d’une petite tête lors de sa première sortie depuis son retour en selle.

Les Cartier Sceptre Stakes de deuxième année suivants n’ont pas donné un résultat différent pour le jockey, qui s’est à nouveau rapproché de ses rivaux dans les dernières foulées de la course, mais a dû se contenter d’honneurs mineurs à bord du Desert Miracle de Mike de Kock, troisième.

Le principal concours de la réunion était le Grade One L’Ormarins King’s Plate, une course dans laquelle Soumillon s’est associé à Golden Ducat et est rentré septième – après quoi il a de nouveau été déclassé à bord de Winter Air dans le Glorious Goodwood Mr 74 Handicap.



Laisser un commentaire