Sondages Johor: Tout n’est pas lié à la politique, y compris la réouverture des frontières, déclare la sec-gen du MCA


JOHOR BARU : L’opposition devrait cesser de politiser chaque question, y compris la réouverture des frontières du pays, déclare Datuk Chong Sin Woon.

Le secrétaire général du MCA a déclaré que la fermeture de la frontière était due à la pandémie de Covid-19 et que des pourparlers sur la réouverture de la frontière ont lieu par coïncidence pendant les élections en cours à Johor.

« Ces derniers jours, le Premier ministre et le ministre de la Santé ont fait allusion à la réouverture des frontières et nous nous en félicitons d’un point de vue économique.

« Je pense que le gouvernement a ses propres plans sur ce qu’il faut mettre en œuvre après le rétablissement du quota Malaisie-Singapour des voies de circulation vaccinées (VTL), qui avait auparavant été réduit de moitié en raison de la situation de Covid-19.

« Tout ne doit pas être lié à la politique.

« Si l’élection de l’État devait avoir lieu à Kedah, certaines personnes pourraient se demander pourquoi la frontière thaïlandaise n’a pas rouvert pour permettre aux Malaisiens de revenir voter.

« Nous devrions suivre les conclusions et les propositions du ministère de la Santé, et non proposer des théories du complot », a-t-il déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse au siège du Johor MCA ici mardi 8 mars.

Chong a ajouté que le gouvernement n’avait jamais empêché les Malaisiens de retourner dans le pays et que si la frontière devait rouvrir dans les prochains jours, MCA accueillerait également favorablement cette décision.

Il a été invité à commenter la déclaration du vice-président du PKR, Chang Lih Kang, selon laquelle la frontière terrestre avec Singapour devrait être rouverte avant le jour du scrutin pour permettre aux 200 000 Johoriens de la république insulaire de revenir voter.

Chang, qui est également député de Tanjung Malim, a déclaré que ceux qui vivent à Singapour ne devraient pas se voir refuser la possibilité de décider du sort de leur État.

Il a déclaré que la frontière aurait dû rouvrir le 1er mars mais qu’elle est restée fermée jusqu’à aujourd’hui.

Le Premier ministre Datuk Seri Ismail Sabri Yaakob avait précédemment confirmé que les frontières du pays rouvriraient bientôt.

Il a ajouté que le gouvernement était en train de mettre en œuvre le VTL terrestre avec Brunei et la Thaïlande.



Laisser un commentaire