Singapour montre la voie à suivre pour sortir des politiques pandémiques en Asie

[ad_1]

Alors que l’Occident commence à lever les restrictions sur les déplacements et les voyages, de nombreux gouvernements asiatiques qui ont réussi à empêcher des épidémies massives de Covid-19 l’année dernière semblent se contenter de maintenir les restrictions à long terme. Mais à Singapour, cela pourrait être sur le point de changer.

Les ministres des finances, du commerce et de la santé de Singapour ont présenté leur nouvelle approche au temps des détroits la semaine dernière : au cours des prochains mois, la cité-État s’orientera progressivement vers une stratégie de « vivre avec Covid-19 » plutôt que d’essayer de l’empêcher complètement d’entrer et d’écraser les épidémies avec une recherche des contacts et des quarantaines agressives.

Le pays est l’un des rares endroits de la région, avec la Chine, à avoir réalisé une vaccination rapide. La plupart des pays développés d’Asie-Pacifique sont loin derrière : au 21 juin, Singapour avait distribué 86 doses pour 100 personnes, contre 26 en Australie, 44 à Hong Kong et 28 au Japon.

Singapour peut discuter d’une ouverture en partie parce que son programme de vaccination est plus avancé, mais la nouvelle politique reflète également les différences émergentes dans la région. L’Australie et la Chine continentale, en particulier, ne semblent pas avoir l’intention de s’ouvrir de manière significative au monde extérieur au cours des 12 prochains mois, malgré l’intention de faire vacciner leurs populations adultes bien avant cette date. Un débat public sur le fait que la réouverture doit éventuellement avoir lieu pourrait également entraîner des taux de vaccination plus élevés dans les zones où la participation est relativement faible, comme Hong Kong.

Certaines autres régions d’Asie évoluent dans la même direction en raison des besoins financiers. La Thaïlande teste la réouverture de Phuket aux touristes vaccinés à partir de juillet, le Premier ministre du pays faisant explicitement référence à un risque calculé entraîné par la pression économique sur les citoyens.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire