Singapour fait progresser la sécurité ATC avec un nouveau manuel lors de la conférence IFATCA

[ad_1]

Lors de la 63e conférence de l’IFATCA à Singapour, la ministre principale, Dr. Amy Khor, a souligné les initiatives visant à renforcer la culture de sécurité ATC dans un contexte de croissance du transport aérien.

Les professionnels du contrôle du trafic aérien (ATC) devront continuer à bâtir une culture de sécurité positive, encourager l’innovation et attirer et développer les talents pour soutenir la croissance du transport aérien. Ministre d’État principal de Singapour, ministère du Développement durable et de l’Environnement et ministère des Transports, Dr Amy Khora déclaré cela dans son discours d’ouverture devant plus de 400 professionnels de l’ATC, associations membres et parties prenantes de l’industrie du monde entier réunis à Singapour cette semaine pour le 63e Fédération internationale des associations de contrôleurs de la circulation aérienne (IFATCA) Conférence annuelle.

Les professionnels de l’ATC veillent à ce que chaque jour, plus de 100 000 vols dans le monde puissent s’effectuer en toute sécurité. Ce nombre devrait augmenter avec la forte croissance du transport aérien dans le monde, en particulier dans la région Asie-Pacifique. Les organisations ATC intensifient la formation et le recrutement et investissent dans la technologie et l’innovation pour soutenir les professionnels de l’ATC et répondre à l’augmentation de la demande. Sur le thème « Investir dans les gens. L’avenir de la gestion du trafic aérien », la 63e conférence internationale rassemble les dirigeants de l’ATC du monde entier pour relever des défis communs et partager les meilleures pratiques. Organisée du 15 au 19 avril 2024, la conférence est organisée par l’IFATCA et hébergée par l’Air Traffic Control Association Singapore (ATCA-S).

Dans son discours d’ouverture, le Dr Amy Khor a annoncé que le Autorité de l’aviation civile de Singapour (CAAS) publiera un Manuel sur la culture de la sécurité du secteur aéronautique de Singapour en mai 2024 pour renforcer la culture de sécurité dans l’aviation de Singapour. Le manuel reconnaît que la construction d’une culture de sécurité forte nécessite une intervention délibérée et active de la part des dirigeants et de la direction à tous les niveaux et dans toutes les parties de l’organisation, en partenariat étroit avec le personnel opérationnel. Adaptées au contexte opérationnel de Singapour, les orientations contenues dans le manuel s’appliquent aux compagnies et aux professions aéronautiques, notamment l’ATC, les pilotes et les ingénieurs.

La culture de sécurité est façonnée par de nombreux facteurs tels que les structures organisationnelles, les normes socioculturelles, les styles de communication et l’équipe. Le manuel explore ces domaines et fournit des conseils pratiques pour renforcer la culture de sécurité, y compris les « choses à faire et à ne pas faire » et des études de cas. Par exemple, il est important que les organisations renforcent leurs processus pour faire face aux nouveaux risques de sécurité pouvant découler d’une augmentation du volume de transport aérien, de changements dans les conditions météorologiques et d’ajustements d’itinéraires. Le manuel encourage la direction à évaluer minutieusement l’efficacité et la nécessité de nouvelles procédures opérationnelles avant leur mise en œuvre. Le personnel opérationnel est encouragé à travailler avec la direction sur la conception et la mise en œuvre de ces procédures et à donner leur avis si les procédures ne sont pas pratiques, au lieu de les ignorer ou de les contourner.

Le manuel sur la culture de sécurité du secteur aéronautique de Singapour est élaboré sur la base des résultats de l’enquête sur la culture de sécurité du secteur aéronautique de Singapour menée par la CAAS l’année dernière et des discussions de groupe ultérieures avec la direction. L’enquête a montré que le secteur aéronautique de Singapour a une culture de sécurité positive, mais que davantage peut être fait pour renforcer la confiance entre la direction et le personnel opérationnel et favoriser une culture de sécurité positive parmi tous les travailleurs de l’aviation, en particulier les nouveaux entrants qui ont rejoint le secteur de l’aviation.

Georges Diamantopoulos

George, en sa qualité de stagiaire, supervise avec diligence le flux de l’actualité, aide à la publication du contenu et se penche sur les stratégies de distribution sur les réseaux sociaux. Il poursuit actuellement ses études en administration des affaires à l’Université d’économie et de commerce d’Athènes.



[ad_2]

Laisser un commentaire