Singapour étendra les VTL à 6 autres pays en décembre


Les passagers en provenance d'Amsterdam arrivent à l'aéroport de Changi dans le cadre du programme de voyage sans quarantaine de la voie de voyage vaccinée (VTL) de Singapour.

Les passagers en provenance d’Amsterdam arrivent à l’aéroport de Changi dans le cadre du programme de voyage sans quarantaine (VTL) de Singapour. (PHOTO : Reuters/Edgar Su)

SINGAPOUR — Singapour étendra son programme Vaccinated Travel Lane (VTL) à six autres pays en décembre : Cambodge, Fidji, Maldives, Sri Lanka, Thaïlande et Turquie.

L’Autorité de l’aviation civile de Singapour (CAAS) a déclaré dans un communiqué de presse vendredi (26 novembre) que les voyageurs thaïlandais pourraient entrer à Singapour sous le VTL à partir du 14 décembre, tandis que ceux des cinq autres pays pourraient entrer à partir du 16 décembre.

Cette dernière mesure augmentera le nombre de pays VTL de 21 à 27. De plus, le quota VTL passera de 10 000 à 15 000 voyageurs par jour. Selon la CAAS, ces 27 pays représentaient environ 60% du total des arrivées quotidiennes à l’aéroport de Changi avant la pandémie de COVID-19.

S’adressant aux journalistes lors d’une conférence de presse virtuelle, le ministre des Transports S Iswaran a noté que cinq des six nouveaux pays VTL ont déjà rouvert leurs frontières aux voyageurs entièrement vaccinés en provenance de Singapour, tandis que Fiij le fera également à partir du 1er décembre.

« Les VTL rétabliront donc les déplacements sans quarantaine dans les deux sens entre Singapour et ces pays », a déclaré le ministre.

Dans le cadre de la VTL, les voyageurs entièrement vaccinés en provenance des pays de la VTL peuvent entrer à Singapour sans quarantaine et ont juste besoin de subir un test COVID-19. Les enfants âgés de 12 ans et moins qui ne sont pas vaccinés seront autorisés à voyager sous la VTL s’ils sont accompagnés d’un voyageur répondant à toutes les exigences.

Les voyageurs sont invités à vérifier les conditions d’entrée imposées par les pays VTL respectifs, qui peuvent varier d’un pays à l’autre et peuvent changer en fonction de l’évolution de la situation COVID-19.

Certificats DCC de l’UE

Iswaran a également fait allusion à l’annonce de la Commission européenne cette semaine selon laquelle les certificats numériques de vaccination et de test COVID-19 délivrés par Singapour seront traités comme équivalents à ceux délivrés par les États membres de l’UE.

« Nous nous félicitons de la décision de la CE et notons que Singapour est le premier pays d’Asie du Sud-Est à avoir obtenu un tel statut équivalent. Nos agences finalisent actuellement le lien technique et délivreront des certificats de vaccination et de test compatibles avec le certificat numérique COVID de l’UE à partir du 7 décembre. . »

Les titulaires de ces certificats pourront les utiliser dans les mêmes conditions que les titulaires d’un certificat DCC UE, ce qui facilitera les déplacements et l’accès aux mesures ou programmes différenciés en matière de vaccination au sein de l’UE.

Par conséquent, à partir du 7 décembre, les voyageurs des pays VTL avec des DCC de l’UE, même si ceux-ci sont émis dans des pays non VTL, pourront se rendre à Singapour sur les VTL.

« Construire la confiance » pour la VTL terrestre avec la Malaisie

La voie de circulation terrestre vaccinée (VTL) tant attendue entre Singapour et la Malaisie sera lancée lundi prochain, les voyageurs traversant via la chaussée dans des bus VTL désignés. Dans la phase initiale, 32 services de bus désignés entreront chaque jour dans chaque pays, avec 1 440 passagers dans chaque sens.

Cependant, selon les médias et les discussions de groupe Telegram, de nombreux voyageurs ont eu du mal à accéder aux sites Web de Transtar Travel et Handal Indah, les deux opérateurs de bus désignés.

Transtar Travel a également déclaré que les billets pour les 30 prochains jours étaient épuisés 20 minutes après l’ouverture des réservations hier. Son site Web a annoncé plus tard qu’il subissait une « maintenance d’urgence » en raison d’un trafic élevé. Jeudi soir, le ministère du Commerce et de l’Industrie a indiqué que les billets de bus sont toujours disponibles pour les 30 premiers jours de voyage via la VTL terrestre.

Compte tenu des multiples problèmes techniques et de la forte demande, Yahoo News Singapour demandé pourquoi seuls deux opérateurs de bus avaient été nommés. En réponse, Iswaran a reconnu le grand intérêt suscité par le programme et a ajouté que les premières étapes du programme VTL terrestre étaient conçues pour « construire la confiance » en l’exécutant correctement, plutôt que pour la vitesse et l’échelle.

« Mais une fois que cela commence et que l’expérience est acquise, il sera alors possible d’élargir le nombre d’agences impliquées pour faciliter le voyage et également de pouvoir l’étendre davantage, je pense que ce sont les considérations que les agences gouvernementales seront mieux à même d’évaluer avec leurs homologues malais. »

Jeudi, la CAAS a délivré 79 335 laissez-passer vaccinés pour les voyageurs qui doivent entrer à Singapour entre le 8 septembre et le 27 janvier, et 37 001 d’entre eux sont déjà entrés dans la cité-État.

Restez informé lors de vos déplacements : rejoignez la chaîne Telegram de Yahoo Singapore sur http://t.me/YahooSingapour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *