RTL 5minutes – Héros révolutionnaire : Cuba inaugure un centre de préservation des écrits castristes


Cuba a inauguré jeudi un centre pour préserver les écrits de son héros révolutionnaire Fidel Castro dans le cadre des commémorations marquant le cinquième anniversaire de sa mort.

Le centre Fidel Castro Ruz de la capitale La Havane est le premier et le seul bâtiment cubain à porter son nom.

Une loi adoptée un mois après sa mort en 2016 interdit de nommer des institutions, des places, des parcs, des routes ou d’autres lieux publics du nom de l’ancien président et chef du Parti communiste.

L’érection de monuments, bustes, statues ou plaques à son nom ou à son image est également interdite, conformément aux souhaits de Castro, bien que cela n’ait pas empêché la prolifération de peintures murales et de pancartes en l’honneur du défunt leader dans les rues de La Havane.

Les seules exceptions à la règle sont faites pour les institutions créées uniquement pour « l’étude et la diffusion de ses pensées et de ses travaux ».

Héros national pour la plupart des Cubains, mais méchant pour l’Occident, Castro est tombé malade en 2006 et a cédé le pouvoir à son frère et compagnon révolutionnaire Raul.

Castro a dirigé la révolution qui a renversé le dictateur Fulgencio Batista en 1959 et est crédité de la création du système de protection sociale de Cuba, qui fournit des soins de santé et une éducation à tous.

Le président Miguel Diaz-Canel, qui a succédé à Raul Castro en 2018, a tweeté jeudi que le bureau de Fidel Castro au siège du gouvernement, le Palais de la Révolution, « est tel qu’il l’a laissé lors de son dernier jour là-bas ».

« J’essaie de l’imaginer au milieu des durs combats de tant d’années difficiles. Cela m’inspire, cela m’excite. Et je me bats toujours », a déclaré le président.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a effectué jeudi une visite surprise à La Havane pour l’inauguration du centre, son premier voyage à Cuba depuis décembre 2019.

Maduro a accompagné Diaz-Canel et Raul Castro lors de la cérémonie, qui a été diffusée par la télévision d’État et comprenait une pièce de théâtre pour enfants. Aucun discours n’a été prononcé lors de l’inauguration.

Plus tôt jeudi, Maduro avait salué Castro sur Twitter comme « un héros transcendantal et incassable qui a su guider le peuple cubain au milieu des difficultés ».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *