Royal Caribbean signale 48 cas de COVID à bord du Symphony of the Seas


symphonie des mers
Image de fichier avec l’aimable autorisation de Royal Caribbean

Publié le 20 décembre 2021 à 19:01 par

L’exécutif maritime

Environ 48 personnes ont été testées positives pour COVID-19 à bord du bateau de croisière Royal Caribbean Symphonie des mers, l’entreprise a confirmé lundi.

Symphonie des mers a quitté Miami le 11 décembre pour un voyage d’une semaine à St. Thomas, St. Maarten et une station balnéaire privée, Perfect Day at Coco Cay. Lors de son voyage de retour à Miami, 44 cas de COVID-19 ont été identifiés et les individus positifs ont été mis en quarantaine à bord. Quatre autres contacts étroits ont été testés positifs à la fin du voyage, portant le nombre total à 48 (environ 0,8% des plus de 6 000 personnes à bord).

« Chaque personne est rapidement entrée en quarantaine », a déclaré Royal Caribbean dans un communiqué. « Tous ceux qui ont été testés positifs étaient asymptomatiques ou présentaient des symptômes légers, et nous surveillons en permanence leur santé. »

98% des personnes testées positives étaient entièrement vaccinées contre le COVID-19, a déclaré Royal Caribbean. La compagnie exige généralement que tous les passagers de plus de 12 ans aient suivi un programme complet de vaccination avant l’embarquement, à quelques exceptions près, et environ 95 pour cent de tout le personnel à bord au cours de la croisière de la semaine dernière a été entièrement vacciné.

Selon Royal Caribbean, un passager qui a embarqué sur le même navire lors d’un voyage précédent a été testé positif pour la variante omicron, qui a montré une plus grande propension aux cas de percée chez les patients vaccinés. La variante responsable de la percée des infections lors de la croisière du 11 décembre n’a pas encore été confirmée.

Même avant l’émergence de l’omicron, des cas de percée à bord des navires de croisière se sont produits en petit nombre. Entre la mi-juin et la mi-octobre, environ 1 300 passagers sont descendus avec COVID-19 à bord de navires de croisière basés aux États-Unis, selon le CDC. Une cinquantaine d’entre eux ont été hospitalisés et une personne est décédée. En novembre, la Cruise Lines International Association (CLIA) a déclaré au Washington Post que les 1 300 infections représentent une petite fraction des 600 000 personnes qui ont embarqué sur les navires de croisière de ses membres entre le redémarrage estival et l’automne.

Samedi, Norwegian Cruise Line et Royal Caribbean ont déclaré qu’elles augmenteraient considérablement leurs exigences de masquage pour les passagers et l’équipage, citant la propagation de l’omicron.

« Avec la récente augmentation de COVID-19 dans le monde et l’ajout de problèmes de variantes omicron, nous pensons qu’il est prudent de resserrer temporairement nos protocoles de santé à bord pour exiger des masques à l’intérieur à tout moment, à moins de manger ou de boire activement », a déclaré Royal Caribbean. « Cette nouvelle mise à jour s’applique également aux zones et sites vaccinés. »

Laisser un commentaire