Quatre vins très savoureux de la grande nouvelle gamme d’automne d’O’Brien

[ad_1]

O’Briens introduit une quarantaine de nouveaux vins pour l’automne – bien plus que certains concurrents, qui n’en ont peut-être pas apporté plus d’une douzaine. Certains sont des noms connus comme Albariño, mais il existe aussi un Chenin Blanc de Nouvelle-Zélande, ainsi que des vins de Hongrie, Quincy (dans la vallée de la Loire) et Saint-Chinian (en Languedoc), ainsi qu’un assemblage Shiraz-Barbera . Pour vous mettre en appétit, voici quatre nouveaux vins très savoureux.

La Huida Albariño, Rías Baixas 2020, 12,95 € (au lieu de 14,95 € jusqu’au 31 octobre)
Léger et rafraichissant, avec des notes de poire et d’ananas que l’acidité des agrumes donne vraiment du piquant. Parfait seul ou avec des crevettes crémeuses avec des pâtes.

Disznókó Dry Furmint 2020, Tokaji, 15,95 € (au lieu de 17,95 € jusqu’au 31 octobre)
Ingrédient clé des grands vins de dessert de Tokaji, le Furmint est également utilisé pour faire de très bons vins blancs secs. Typiquement, ils ont une belle combinaison de fruits texturés et d’acidité prononcée. Le Disznókó est léger à mi-corsé, avec des fruits d’abricot et de poire rafraîchissants très attrayants. Essayez-le avec des sushis, des sashimis ou une salade de burrata et de tomates.

Henri Bourgeois Petit Bourgeois Cabernet Franc, Val de Loire 2019, 16,95 €
Je suis un grand fan de Cabernet Franc de la Vallée de la Loire et j’ai été ravi de voir apparaître cet exemple très abordable. Léger à mi-corsé, avec de délicieux fruits rouges mûrs juteux, il est parfait servi frais (non réfrigéré) avec de la charcuterie et des pâtés ou une tarte au jambon et aux champignons.

Connemara Saint-Chinian 2018, Laurent Miquel, 13,95 € (au lieu de 15,95 € jusqu’au 31 octobre)
Ses raisins ne viennent pas du Connemara ; ils sont de Saint-Chinian. Mais, élaboré par le couple franco-irlandais Laurent et Neasa Miquel, ce vin est une célébration de deux régions sauvages et magnifiques qui leur tiennent à cœur. Cela a des fruits mûrs noirs très gourmands et des herbes sauvages au nez et en bouche, avec une belle finale douce. Accompagnez-le d’agneau ou de bœuf rôti, ou de certains fromages à pâte ferme.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire