Près de 500 migrants pénètrent dans l’enclave espagnole d’Afrique du Nord


Les responsables d’une enclave espagnole en Afrique du Nord affirment que 491 migrants ont franchi les clôtures séparant Melilla du Maroc

MADRID – Un nombre record de 491 migrants ont franchi mercredi les clôtures séparant l’enclave espagnole de Melilla du Maroc, ont annoncé les autorités de la ville nord-africaine. Des dizaines ont été blessés, dont des agents de la patrouille frontalière.

La représentante du gouvernement espagnol à Melilla, Sabrina Moh, a déclaré à la station de radio locale Cadena COPE qu’elle était surprise que plus de 2 000 personnes aient tenté la traversée, l’un des nombres les plus élevés jamais enregistrés.

Tout s’est passé « très vite », a déclaré Moh.

Des personnes fuyant la pauvreté ou la violence attendent des semaines voire des mois dans les environs de Melilla et Ceuta, un autre territoire espagnol de la côte nord-africaine, attendant la meilleure occasion de surprendre les agents de police des deux côtés de la frontière. S’ils réussissent, ils essaient de continuer vers le continent espagnol et d’autres parties de l’Europe continentale.

COPE a mis en ligne des vidéos montrant des hommes en liesse, certains d’entre eux couverts de sang, alors qu’ils se dirigeaient vers un centre pour migrants à Melilla pouvant accueillir 480 personnes.

Le bureau local du gouvernement espagnol a publié un communiqué indiquant que les gardes-frontières marocains avaient été submergés par « la grande violence » lorsqu’au moins 2 500 personnes ont tenté de pénétrer par effraction à Melilla à 9h30.

Il a indiqué que les membres du groupe portaient des crochets et des bâtons et jetaient des pierres sur les gardes. Ils avaient également des vis attachées à leurs chaussures, que les migrants utilisent souvent pour escalader la double clôture de 6 mètres (20 pieds) qui encercle la ville de 85 000 habitants.

Les forces de sécurité « ont neutralisé une grande partie du groupe nombreux de personnes qui ont tenté d’entrer dans notre ville », indique le communiqué, ajoutant que 491 personnes étaient entrées.

Il s’agit du plus grand nombre d’entrées en une seule tentative sur les records de la ville, a déclaré la délégation du gouvernement espagnol à Melilla.

Il a indiqué que 36 personnes, dont 20 migrants et 16 officiers de la Garde civile espagnole, ont été soignées pour des blessures mineures.

Des milliers, dont des centaines d’enfants non accompagnés, sont entrés à Ceuta l’année dernière alors que les autorités marocaines ont abandonné leur vigilance à l’égard de la frontière commune. La réduction de la sécurité aux frontières a eu lieu au milieu d’une querelle diplomatique entre l’Espagne et le Maroc sur l’avenir du Sahara occidental, un territoire annexé par Rabat dans les années 1970.

Les gardes-frontières marocains ont tenté d’empêcher les gens de traverser vers Melilla mercredi, a déclaré Moh.

———

Suivez la couverture d’AP sur les problèmes de migration sur https://apnews.com/hub/migration

Laisser un commentaire