PH OKs COVID-19 certificats vax du Maroc, du Kenya, de la Serbie


QUEZON CITY, (PIA) — Les Philippines acceptent désormais les certificats nationaux de vaccination contre le COVID-19 du Maroc, du Kenya et de la Serbie, a annoncé Malacañang ce week-end.

Le groupe de travail inter-agences pour la gestion des maladies infectieuses émergentes (IATF-EID) a approuvé vendredi l’acceptation et la reconnaissance des certificats des trois pays.

Dans un communiqué de presse, le porte-parole présidentiel et secrétaire aux communications, Martin Andanar, a déclaré que les voyageurs du Maroc, du Kenya et de Serbie peuvent présenter les certificats de vaccination Covid-19 aux fins des protocoles de quarantaine à l’arrivée, ainsi que pour les mouvements interzonaux ou intrazonaux.

« Cela s’ajoute aux autres pays/territoires/juridictions dont les preuves de vaccination que l’IATF a déjà approuvées pour la reconnaissance aux Philippines, et sans préjudice de ces autres preuves de vaccination approuvées par l’IATF pour tous les voyageurs entrants », a-t-il déclaré.

Andanar a déclaré que l’IATF-EID a ordonné au Bureau de la quarantaine, au guichet unique du ministère des Transports et au Bureau de l’immigration de ne reconnaître que les preuves de vaccination approuvées par l’IATF.

À ce jour, les Philippines reconnaissent les certificats de vaccination de plus de 70 pays, territoires et juridictions.

Outre les certificats nationaux de vaccination Covid-19, les Philippines acceptent également le certificat international de vaccination et de prophylaxie de l’Organisation mondiale de la santé, VaxCertPH, le certificat numérique national ou d’État d’un pays étranger acceptant VaxCertPH, et d’autres preuves de vaccination autorisées par l’IATF- EID.

Les voyageurs étrangers peuvent entrer dans le pays sans document d’exemption d’entrée, tant qu’ils se conforment aux exigences de visa applicables et aux formalités d’entrée et de départ de l’immigration.

Ils doivent également disposer d’un passeport valable au moins six mois au moment de leur arrivée, ainsi que de billets valables pour leur voyage de retour vers le port d’origine ou le prochain port de destination au plus tard 30 jours à compter de la date d’arrivée.

Avant leur arrivée aux Philippines, ils doivent souscrire une assurance voyage pour les frais de traitement du Covid-19 auprès de prestataires d’assurance réputés, avec une couverture minimale de 35 000 USD pour la durée de leur séjour dans le pays.

Les étrangers qui ne respectent pas les conditions et exigences fixées par l’IATF-EID se verront refuser l’admission et feront l’objet de la procédure d’exclusion appropriée. (PIA-RCN)

Laisser un commentaire