PH et les EAU renforcent leurs liens économiques avec des investissements et des accords commerciaux


LIENS PH-EAU. Le secrétaire au Commerce Ramon Lopez (à gauche) rencontre le ministre d’État Ahmed Ali al Sayegh (en haut) et le ministre du Commerce extérieur Thani bin Ahmed Al Zeyoudi (en bas) des Émirats arabes unis en marge de la Journée nationale des Philippines à l’Expo 2020 Dubaï le 11 février 2022. Les Philippines et les Émirats arabes unis (EAU) visent à stimuler le commerce et les investissements bilatéraux avec la signature d’un accord bilatéral d’investissement et le lancement officiel des pourparlers en vue d’un accord commercial. (Photo publiée avec l’aimable autorisation du DTI)

MANILLE – Les Philippines et les Émirats arabes unis (EAU) ont fait pression pour renforcer leurs liens économiques après avoir signé un accord bilatéral d’investissement et lancé officiellement des pourparlers en vue d’un accord commercial.

Le ministère du Commerce et de l’Industrie (DTI) a déclaré que l’Accord sur la promotion et la protection des investissements (IPPA) avait été conclu lors de la visite du secrétaire du DTI, Ramon Lopez, aux Émirats arabes unis pour la fête nationale des Philippines à l’Expo 2020 de Dubaï le 11 février dernier.

« L’IPPA est moderne, conviviale pour les entreprises et complète, couvrant la promotion, la facilitation et la protection des investissements. L’accord prévoit la création d’un comité mixte sur les investissements (JCI), qui servira de plate-forme pour coordonner et collaborer plus étroitement dans la mise en œuvre d’une promotion ciblée des investissements qui crée un impact plus important sur nos deux économies », a déclaré Lopez dans une déclaration lundi.

Lopez a ajouté que cela arrivait à point nommé car les Philippines ont adopté les amendements à la loi sur la libéralisation du commerce de détail, à la loi sur les investissements étrangers et à la loi sur la fonction publique, les principaux projets de loi économiques qui assoupliront les restrictions sur les capitaux propres pour les investisseurs étrangers.

Outre la conclusion de l’IPPA, les deux pays entameront des négociations officielles pour l’accord de partenariat économique global (CEPA), un accord commercial bilatéral.

« Ces initiatives devraient stimuler le commerce et les investissements entre les deux pays, conduisant à des activités économiques plus diversifiées, au développement de nouvelles industries, à la création d’emplois et à une augmentation des dépenses de consommation alors que nous nous associons pour une prospérité partagée », a déclaré Lopez.

Le chef du DTI a ajouté que grâce à l’IPPA et au CEPA, les Philippines pourraient servir de plaque tournante stratégique pour les Émirats arabes unis en Asie du Sud-Est.

Lors de son voyage officiel aux Émirats arabes unis, Lopez a rencontré le ministre d’État des Émirats arabes unis Ahmed Ali al Sayegh et le ministre du Commerce extérieur Thani bin Ahmed Al Zeyoudi. (PNA)



Laisser un commentaire