Pas de voyage en Thaïlande, dit Philippines


Mercredi, les Philippins utilisent leur smartphone en faisant la queue pour une vaccination gratuite contre la maladie à coronavirus au complexe sportif de San Andres à Manille.  (photo Reuters)

Mercredi, les Philippins utilisent leur smartphone en faisant la queue pour une vaccination gratuite contre la maladie à coronavirus au complexe sportif de San Andres à Manille. (photo Reuters)

MANILLE (Reuters) – Les Philippines suspendront les voyages en provenance de Thaïlande et de Malaisie, ainsi que renforceront les restrictions dans la région de Manille, dans le but d’empêcher la propagation de la variante contagieuse Delta du coronavirus, a déclaré vendredi le porte-parole présidentiel.

La restriction de voyage prendra effet à partir de dimanche et se poursuivra jusqu’à fin juillet, a déclaré le porte-parole présidentiel Harry Roque dans un discours national.

Les Philippines ont précédemment interdit les voyageurs de huit pays, dont l’Indonésie et l’Inde.

Pour tenter d’empêcher une nouvelle transmission nationale de la variante Delta, le président Rodrigo Duterte a placé la région de la capitale, un étalement urbain de 16 villes qui abrite plus de 13 millions de personnes, et quatre provinces sous des restrictions plus strictes contre les coronavirus jusqu’à fin juillet.

Les salles de sport et de conférence en salle, les attractions touristiques en salle et les salles de sport ne sont pas autorisées à faire des affaires, tandis que la capacité de fonctionnement des restaurants en salle et en plein air a été réduite.

De plus, les enfants âgés de 5 à 17 ans ne seront pas autorisés à quitter leur domicile.

Les Philippines ont enregistré 47 cas de la variante Delta, dont huit sont actifs, et trois décès. Avec près de 1,54 million d’infections et près de 27 000 décès, les Philippines ont le deuxième plus grand nombre de cas et de victimes de coronavirus en Asie du Sud-Est, après l’Indonésie.

Laisser un commentaire