Partenariat entre Cuba et les États-Unis : le gouvernement cubain monopolise les voyages

[ad_1]

Les agences de voyages nationales auront la primauté dans les services touristiques à Cuba

La résolution 132/2021, publiée dans la Gaceta Oficial extraordinaire 46, indique que les agences de voyages nationales sont les seules autorisées à effectuer des procédures telles que la délivrance, l’accueil et le service des touristes, la représentation des voyagistes étrangers, et la conception et la commercialisation de forfaits touristiques.

par Icône Description générée automatiquement Personnel OnCuba

9 juin 2021

dans Tourisme à Cuba

Le ministère cubain de Tourisme (MINTUR) a approuvé un règlement pour l’activité des Voyage agences, ce qui leur donne la primauté dans un ensemble d’activités et de services touristiques sur l’île.

Résolution 132/2021, publiée au journal extraordinaire Officiel Gaceta 46, indique que les agences de voyages nationales sont les seules autorisées à effectuer des procédures telles que la délivrance, l’accueil et le service des touristes, la représentation des voyagistes étrangers, ainsi que la conception et la commercialisation de forfaits touristiques.

Le règlement établit que les personnes morales ou les personnes physiques cubaines qui commercialisent des services « composés de groupes, programmes, circuits, excursions ou autres modalités, doivent le faire par l’intermédiaire d’agences de voyages nationales, à l’exception de celles autorisées à le faire directement », selon le Agencia Cubana de Noticias (ACN) agence de presse.

Le texte indique également que ces agences seront chargées de la location et de l’entretien des guides touristiques, de la location et de la vente des capacités des compagnies aériennes, des procédures de prolongation des visas et de la vente des cartes touristiques.

Selon le règlement, qui entrera en vigueur le mois prochain, les agences de voyages nationales interviendront également dans la vente de réservations et de services dans tous les types d’hébergement, de transport, de polices d’assurance et de services non hôteliers.

De la même manière, ils sont les seuls autorisés à vendre des cartes téléphoniques, des cartes postales, des cartes et des guides touristiques, et ils seront chargés d’organiser les programmes des événements et réunions internationaux qui se déroulent à Cuba, a indiqué l’ACN dans son rapport, selon lequel les succursales et représentations des agences de voyages étrangères sur l’île doivent contracter tous les services par l’intermédiaire des agences nationales, à l’exception des capacités d’hébergement, qui peuvent être effectuées directement.

Le règlement indique que la création d’une agence de ce type nécessite l’approbation du MINTUR, qui exigera une description de l’activité, le projet de statuts et l’étude de faisabilité économique, dans le cadre de la demande.

Le rapport, en revanche, ne précise pas la nature de ces agences, si seules les agences étatiques sont considérées ou si les agences pourraient être créées sous forme de coopérative ou d’initiative privée.

Jusqu’à présent, un groupe d’activités pour le secteur non étatique lié au tourisme est autorisé, comme la location de chambres et de services gastronomiques et de transport, mais il n’est pas clair s’il y aura de nouvelles ouvertures au moins dans un avenir proche. Ceci, malgré les demandes des secteurs professionnels, tels que les guides touristiques, d’exercer leur travail de manière autonome, et les récentes mesures gouvernementales visant à développer le travail indépendant.

https://oncubanews.com/fr/cuba/economy/tourism-in-cuba/national-travel-agencies-to-have-primacy-in-tourist-services-in-cuba/

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire