Où trouver des chilis en nogada à Houston, le plat le plus patriotique du Mexique

[ad_1]

Le jour de l’indépendance du Mexique est l’une des plus grandes célébrations au Mexique. Chaque année, du 15 au 16 septembre dans les villes du pays, les cloches sonnent à 23 heures alors que des foules excitées regardent la reconstitution de « El Grito de la Independencia » – le cri de Dolores – que le père Hidalgo a crié aux citoyens de Dolores, au Mexique en 1810, début de la lutte de 11 ans du Mexique pour l’indépendance de l’Espagne. À Mexico, le président fait sonner la cloche de la liberté originale puis récite un discours. Après le grite – le cri – l’hymne national est chanté, suivi de feux d’artifice, de discours patriotiques, de défilés et de réjouissances. La musique mariachi et les cris de « Viva Mexico » se poursuivent toute la nuit et le lendemain. Le rouge, le blanc et le vert du drapeau mexicain sont visibles sur les bâtiments, les personnes et la nourriture, y compris le plat le plus patriotique du Mexique : le Chilis à Nogada.

La légende raconte qu’après la victoire de la guerre en 1821, Agustín de Iturbide, le général victorieux, est arrivé au Couvent de Santa Mónica à Puebla, siège des moniales Clarissa de l’Ordre des Augustins Récollets. C’était le 28 août, le même jour que la fête de saint Augustin. De Iturbide a reçu un repas copieux, mais a presque refusé de manger de peur d’être empoisonné par ses ennemis. Cependant, il ne pouvait pas refuser un plat, présenté aux couleurs du drapeau mexicain. Il embrassait la générosité saisonnière de la région; un piment poblano rôti, farci de picadillo – un mélange de viandes, de noix et de fruits. Le poivron farci était enrobé d’une sauce crémeuse à base de noix blanche (nogada) puis garni de graines de grenade. Les interprétations modernes sont parfois également garnies de coriandre et de pignons de pin.

Selon la tradition, Iturbide a nettoyé son assiette et rendu le plat célèbre. Il est toujours aimé à ce jour. La ville de San Andrés Calpan accueille un concours annuel appelé la Feria del Chile en Nogada pour déterminer qui fait les meilleurs piments en nogada. À proximité, les agriculteurs de poblano aiment également cultiver les fruits traditionnels et rares qui sont utilisés dans le plat.

Il y a plusieurs restaurants dans la région du Grand Houston où les convives peuvent profiter de Chiles en Nogada. Certains donnent une touche unique au plat, tandis que d’autres sont plus traditionnels. Lisez la suite pour savoir quand et où aller, et notez que la plupart des restaurants ne proposent ce plat de saison que pour une durée limitée.

Cuisine mexicaine sociale Ambriza, plusieurs emplacements: Ce restaurant avec des emplacements à Vintage Park, La Centerra et Towne Lake propose une version traditionnelle du plat. Fabriqué avec un poivre poblano farci à la viande baigné dans la sauce à la crème de noix connue sous le nom de nogada et garni de graines de grenade, il est disponible jusqu’à nouvel ordre. Recherchez des plats moins connus tels que Ceviche Costeño, qui est du corégone mariné dans de la noix de coco, du serrano et du citron vert, mélangé avec des oignons rouges émincés, de la coriandre et servi avec des chips de plantain ; ou la Pastel Aztèque, composé de couches de tortillas légèrement frites et de poulet effiloché avec sauce poblano, crème sure, fromage Menonita et rajas poblanos.

Les pics d’Arnaldo Richards 3601 Kirby : Chef et propriétaire Arnaldo Richards, qui a grandi à Monterrey, au Mexique, avant de déménager à Houston pour étudier à la Hilton School of Hotel and Restaurant Management, tire des influences de toutes les régions du Mexique pour son menu diversifié. Le sien Chilis en Nogada Tradicionales est farci de porc effiloché dans une sauce aux arachides avec des olives, des amandes, des raisins secs et des fruits et recouvert d’une sauce crémeuse aux noix et de graines de grenade. Picos est l’un des rares restaurants de Houston à servir ce plat toute l’année.

Parmi les autres plats glanés dans la générosité du Mexique, citons le Pescado Veracruzana: la pêche du jour grillée et nappée de Sauce Veracruz (tomates, olives vertes, câpres et piments güeros). De l’état de Sinaloa vient Agua Chili de Camaron, crevettes marinées dans un ail épicé, jus de citron vert. Les taupes et pipiáns sont également abondants sur le menu, y compris Mancha Manteles (qui se traduit par « tache de nappe » parce qu’il fait très sombre), du porc et du poulet avec une cacahuète et chili à la Oaxaca ancho taupe, ou Canard à deux voies, qui a passé du temps sur plats préférés dans les listes de Houston, se compose d’un magret de canard à la sauce pipián vert et d’un arrière-train de canard au mole de ciruela.

Café di Fioré, 1010 Woodlands Parkway : à la recherche de Chiles en Nogada dans les bois ? Ce restaurant est un pilier depuis 2009, et il ramène ce plat de saison. Pendant le reste de l’année, vous pouvez trouver des classiques bien-aimés tels que carne asada, tacos au carbone et le favori des clients Mole Enchiladas, lequel est à base de poulet, fromage, crème, graines de sésame et sauce mole. Pour une touche, essayez le Avocats Frits farci de boeuf ou de poulet ou Saumon grillé avec sauce crémeuse au citron vert.

Chilis en préparation chez Hugo. Photo de Paula Murphy.

Caracol, 2200, boulevard Post Oak, et celui d’Hugo, 1600 Westheimer : Chiles en Nogada sera disponible jusqu’en décembre dans ces deux Groupe de restaurants H Town établissements, où vous trouverez toujours des plats mexicains authentiques dans un cadre élégant. Chef celle d’Hugo Ortega la farce pour Chiles en Nogada est composée de mélange de porc effiloché, de pommes rouges et vertes, de poires, de pêches, de bananes plantains, de patates douces, d’amandes et de raisins secs. Le poivron farci est ensuite recouvert d’une sauce à la crème de noix savoureuse et garni de graines de grenade et de persil.

Les plats mexicains côtiers qui peuvent être dégustés à Caracol toute l’année comprennent Langosta Puerto Nuevo, homard rôti au feu avec haricots playa la ropa et arroz Mexicano. Pour ceux qui veulent du gazon avec leur surf, Californieñita de Puerco est un jarret de porc enrobé de bacon braisé lentement avec du mole costeño (un mole côtier à base de poivrons costeño), de la bette à carde et des carottes. Le sans viande Tamal Azteca avec Hongos et Huitlacoche est une casserole de tortillas empilées garnie de champignons, de truffes de maïs et de sauce tomate rôtie.

À celui d’Hugo, les clients peuvent profiter de la cuisine mexicaine régionale comme Carnitas de Pato, carnitas de canard à la sauce tomatillo, et Chuleton de Cerdo, une Côtelette de porc Berkshire sur purée de carottes avec salade de maïs rôti et taupe de cerise.

Chaque Chiles en Nogado est numéroté à Cuchara. Photo de courtoisie.

Cuchara, 214 Fairview : Copropriétaire Ana Beaven va au-delà avec ses Chiles en Nogada. C’est son plat préféré, et elle est très fière de le servir tout comme sa grand-mère qui, adolescente, a été instruite par les religieuses Clarisas (connues ailleurs sous le nom de Pauvres Sœurs Claires) dans leur couvent de Puebla. La version de Cuchara est servie dans une assiette traditionnelle en argile Talavera, et le personnel de cuisine compte chaque chili. Les ingrédients du plat proviennent du Mexique. C’est la dernière année qu’ils le serviront avec de l’acitron, un fruit séché sucré du cactus biznaga, car il est sur la liste de surveillance de l’extinction au Mexique. Lorsque sa pénurie d’acitron sera épuisée, Cuchara remplacera l’ananas confit d’Oaxaca. Tout au long de l’année, ce niveau d’attention se retrouve dans d’autres plats, tels que le style Hidalgo agneau barbacoa et Tamal Costeño, un tamal de porc ou de poulet avec salsa rouge et hoja santa cuit à la vapeur dans des feuilles de bananier.

Chiles en Nogada représentant les couleurs du drapeau mexicain à la Fonda Santa Maria. Photo de courtoisie.

Fonda Santa Rosa, 9908 Beechnut : Les propriétaires de cet établissement décontracté de cuisine mexicaine régionale se sont inspirés du menu du restaurant de Chiles en Nogada. Leur farce est faite avec une variété de noix et de fruits. La garniture de graines de grenade, de pignons de pin et de coriandre est arrangée pour ressembler au drapeau mexicain. De même, des plats artisanaux, tels que Enchiladas tricolores avec trois enchiladas au poulet – une à la sauce rouge, une à la sauce verte et la dernière au mole – sont disponibles toute l’année. Ainsi est Molcajete Mixto, une combinaison exclusive de tendre bœuf Angus, de fajitas au poulet et de chorizo ​​dans une sauce épicée au poivre morita, servie avec de tendres nopales, du fromage Panela, des oignons mexicains et de la coriandre. Gardez de la place pour le Pastel de Tres Leches, ou gâteau à la vanille aux trois laits.

Le Chilis en Nogada de Mandi est garni de noix grillées. Photo de Becki Shallenberger.

Mandi Cocina Mexicana, 24179 State Highway 249, Tomball : Les amateurs de plats mexicains traditionnels à Tomball ont une source pour Chiles en Nogada cet automne. Contrairement à certains endroits, Mandi Cochina ne commencera à servir sa version de Chiles en Nogada qu’en octobre. D’ici là, vous pourrez déguster des plats comme Enchiladas Potosinas, tortillas maison croustillantes aromatisées aux piments guajillo repliées sur du fromage cotija et garnies de crème sure ou Enmoladas, enchiladas au poulet effiloché dans un mole à la Puebla, garnies de crème sure, d’oignon rouge et d’avocat.

La version taco de Chiles en Nogada chez Tacodeli. Photo de courtoisie.

Tacodéli, 1902 Washington : Pour l’interprétation au coude à coude, essayez le Chili et Nogada Tacos disponible à cet endroit « de la ferme au taco » jusqu’au 15 octobre. Créé par le copropriétaire Roberto Espinosa, les tacos Chile en Nogada sont faits de piments Anaheim rôtis farcis de Boeuf HeartBrand (de Harwood, Texas) Akaushi picadillo, graines de grenade, noix et coriandre. Les tacos sont ensuite nappés d’une sauce au fromage de chèvre à base de Fromagers chèvre de Cleveland, Texas. Les vacances a une grande signification pour Espinosa qui a déclaré dans un communiqué de presse : « Notre menu est profondément enraciné dans les traditions culinaires mexicaines. Le jour de l’indépendance du Mexique faisant partie de l’histoire de notre marque, nous avons décidé de créer un taco unique pour célébrer notre héritage. » Les clients peuvent également essayer le Tacos au poulet de Frontera Fundido fabriqué avec gpoitrine de poulet grillée, fromage jack glacé et poblano sauté rajas et le favori de tous, Esquites, une tasse de maïs de rue mexicain mélangé à de l’oignon rouge en dés, du queso fresco, de la coriandre et des morceaux de bacon.


Avez-vous tiré profit de cet article ? Nous comptons sur nos lecteurs et sponsors pour couvrir les dépenses chaque mois, telles que les frais de rédaction et de médias sociaux, les frais administratifs, le développement Web, les logiciels, les services en ligne, l’hébergement de sites Web, etc. Pouvez-vous contribuer seulement 5 $ par mois pour maintenir notre couverture ? (Non déductible des impôts.) Merci d’avance de soutenir le journalisme local ! Pour devenir une entreprise de parrainage et faire de la publicité sur Houston Food Finder, envoyez-nous un e-mail.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire