Opel lance la scission de Citroën Ami en Allemagne


Opel présente sa propre émanation du véhicule électrique léger Citroën Ami. Le mini et le VE à bas prix arriveront sur le marché sous le nom d’Opel Rocks-e en Allemagne avec des commandes à partir de cet automne en ligne ou par le biais de ventes directes chez certains concessionnaires Opel – avec d’autres marchés à suivre en 2022.

L’Opel Rocks-e et la Citroën Ami sont des véhicules fondamentalement identiques. Les dimensions et les données techniques sont les mêmes. Le design est similaire à quelques détails près. Le positionnement du mini-véhicule en tant que véhicule électrique de ville à usage purement urbain est également similaire. Comme sa marque sœur française, Opel souhaite que les Rocks-e séduisent principalement les jeunes de 15 ans et plus. En effet, le véhicule léger peut déjà être conduit avec un permis de conduire AM (mot clé : permis de conduire scooter).

Le facteur décisif est que le Rocks-e n’a pas plus de 6 kW de puissance, pas plus de deux sièges et ne roule pas à plus de 45 km/h. Cela signifie que, dans toute l’Allemagne, les jeunes de 15 ans sont déjà capables de conduire les Rocks-e. De plus, les jeunes de 15 ans sont déjà autorisés à prendre le volant en Allemagne en raison d’un amendement à la loi entré en vigueur cette année. Les jeunes devaient avoir au moins 16 ans dans certains États fédéraux.

Mais revenons au petit runabout urbain de 2,41 mètres et de 471 kilogrammes. Le mobile spartiate se compose d’environ 250 pièces individuelles et est censé avoir une autonomie allant jusqu’à 75 kilomètres avec une batterie de 5,5 kWh. L’entraînement de 48 volts produit 6 kW sur l’essieu avant. La vitesse maximale est de 45 km/h – il n’est pas possible de rouler sur les autoroutes. Pour plus de détails techniques, nous vous recommandons notre rapport de conduite sur la Citroën Ami.

Selon Opel, la batterie peut être chargée à 100 % en environ 3,5 heures via des prises domestiques ordinaires. Un câble de charge de trois mètres est installé en permanence dans le véhicule et est sorti de la porte passager pour la charge. De plus, Opel propose un adaptateur pour la recharge sur une borne de recharge publique.

Le constructeur automobile allemand basé à Rüsselsheim lance la ramification Ami dans trois gammes d’équipements : Opel Rocks-e, Opel Rocks-e Klub et Opel Rocks-e TeKno. Opel n’a pas encore dévoilé les différents modèles, mais force est de constater que le Rocks-e suit de près l’original français en termes de design. Bien que cela commence par les petites roues de 14 pouces spécialement conçues et se termine par le capot, l’arrière et le toit panoramique ne peuvent pas être ouverts. Au lieu de cela, l’accès se fait par les deux larges portes latérales, les portes identiques s’ouvrant dans des sens opposés : opposées côté conducteur pour faciliter l’accès et classique côté passager.

Enfin, un ajout allemand est le nouveau visage de la marque Opel-Vizor, avec des phares et des clignotants à LED. Malgré cela, il n’y a pas beaucoup de ressemblance avec l’avant du Mokka-e, qui porte également l’Opel-Vizor. Encore une fois, un regard sur le modèle frère est utile : le logo Opel au lieu du logo Citroën et la palette de couleurs sont en principe les différences frontales les plus évidentes entre l’original français et la ramification.

La filiale Stellantis à Rüsselsheim n’a pas encore commenté le prix. L’annonce précise seulement que le prix sera « nettement inférieur à celui d’une petite voiture et le tarif de leasing sera au niveau mensuel d’un titre de transport en commun ». En France, l’Ami coûte 6 000 euros. Là aussi, la comparaison avec les transports publics a été utilisée lors de son lancement l’an dernier en vue du taux de leasing.

« Notre nouvelle Opel Rocks-e est intransigeante à tous égards : son design est clair et audacieux, ses dimensions sont extrêmement compactes, sa conduite est purement électrique et son prix est imbattable », déclare Andreas Marx, le patron allemand d’Opel, dans son annonce allemande. « Notre SUM (Sustainable Urban Mobility, ndlr) permet une mobilité électrique intelligente et fonctionnelle pour tous – et fera sensation par son style. De plus, Opel est accessible, simplement humain et cool à la fois – le nouveau Rocks-e le souligne une fois de plus.

Le lancement des Rocks-e peut également être une raison pour laquelle Citroën a reporté l’introduction de l’Ami en Allemagne. A l’origine, le véhicule léger devait être lancé en Allemagne au premier trimestre 2021. Pourtant, il y a quelques jours, À l’intérieur des véhicules électriques a signalé une enquête à Citroën selon laquelle la société française souhaitait introduire le véhicule en Europe en plusieurs phases et se concentrer d’abord sur d’autres pays. La raison invoquée par le constructeur est que la demande est particulièrement forte en France, au Benelux, en Espagne, en Italie et au Portugal et qu’ils souhaitent donc se concentrer d’abord sur ces pays avant d’introduire la voiture électrique dans d’autres pays.

Reportage de Cora Werwitzke, France.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *