Ong Ye Kung dit que la prochaine vague de COVID est là, peut-être en raison de voyages de vacances


– Publicité –

Le ministre de la Santé Ong Ye Kung a déclaré mardi 28 juin que la prochaine vague de cas de Covid-19 était arrivée à Singapour. Cependant, il a ajouté qu’il ne pense pas que cette dernière vague sera pire que la vague d’infections qui a frappé en février en raison du BA.2 Omicron sous-variante.

M. Ong avait déclaré le 2 juin lors du séminaire annuel sur le plan de travail du ministère de la Santé (MOH) que la prochaine vague d’infections à Covid-19 pourrait arriver dans « quelques mois ». Plus précisément, cela pourrait être en juillet ou en août.

Et dans une vidéo TikTok le 20 juin, il a répété« Dans les un ou deux prochains mois, nous nous attendons à une nouvelle vague Omicron, mais ne vous inquiétez pas, avec la vaccination, nous pouvons tous être en sécurité. »

Mais il semble que la nouvelle vague soit arrivée plus tôt que prévu, peut-être parce que beaucoup de gens étaient partis à l’étranger pour leurs vacances, a-t-il dit Lianhe Zaobao après la 30e assemblée générale annuelle du Conseil chinois d’aide au développement (CDAC).

Mardi, le ministère de la Santé a signalé 11 504 nouvelles infections à Covid-19, le nombre quotidien le plus élevé depuis le 22 mars, et le double du nombre des 5 309 cas signalés lundi.

En comparaison, le nombre de nouveaux cas signalés mardi dernier (21 juin) était de 7 109qui était également le double du nombre précédent enregistré la veille, 3 220.

« J’avais dit plus tôt que la prochaine vague pourrait avoir lieu vers juillet ou août, mais il est maintenant ici un peu plus tôt, fin juin – peut-être en raison des vacances de juin », a déclaré le ministre de la Santé à Lianhe Zaobao.

La semaine dernière, le ministère de la Santé a déclaré que l’augmentation des cas communautaires était principalement due aux sous-variantes BA.4 et BA.5 Omicron, bien que la majorité des cas du pays soient dus à la sous-variante BA.2.

Lundi, le ministère a noté qu’environ 45% des cas de la semaine dernière sont dus aux sous-variantes. La sous-variante BA.5 serait responsable de 40 % des cas récents.

Ces variantes entraînent également une augmentation des cas dans d’autres parties du monde, notamment en Europe et aux États-Unis. /TISG

Lawrence Wong dit qu’il n’est pas nécessaire de renforcer les mesures COVID malgré l’augmentation des cas, mais les internautes se demandent ce qui se passera après le NPD, F1

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Envoyez vos scoops à news@theindependent.sg

– Publicité –



Laisser un commentaire