« Nous n’avons pas réussi à livrer »: Sunwing grillé sur les interruptions de voyage des vacances de Noël


Sunwing Airlines affirme avoir reçu environ 7 000 plaintes concernant des perturbations de voyage de la part de clients pendant une période de vacances chaotique.

Le président de Sunwing, Len Corrado, a témoigné devant un comité de la Chambre des communes jeudi sur ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi la compagnie aérienne a laissé de nombreux passagers bloqués avec très peu de réponses pendant la période de Noël.

« Nous n’avons pas réussi à atteindre le niveau auquel nous nous attendions et que les Canadiens attendaient de nous au cours de cette période des fêtes », a déclaré Corrado.

Guy Pelletier, un résident d’Ottawa, devait se rendre à Cuba avec Sunwing le 25 décembre. Il dit que son vol a été retardé jusqu’au lendemain de Noël, mais lorsqu’il est arrivé à l’aéroport, il a reçu un courriel disant que tout le voyage avait été annulé.

« Nous sommes montés dans la voiture et nous sommes arrivés à l’aéroport, et il n’y avait pas de personnel », dit-il.

Pelletier dit que c’est un membre du personnel de l’aéroport qui a dit à sa famille que le vol était annulé.

« Ce n’est qu’à ce moment-là que nous avons reçu un e-mail disant que tout votre voyage a été purement et simplement annulé », a déclaré Pelletier.

Pelletier dit qu’il a reçu un remboursement complet, mais qu’il ne volera plus avec Sunwing.

« La communication manquait. Ils n’étaient pas du tout transparents sur ce qui se passait, ils nous ont fait croire qu’il y avait un vol pour nous… et ce n’était pas le cas. »

Corrado a déclaré au comité que Sunwing avait annulé 67 vols pendant la période des fêtes. Il s’est excusé auprès des clients, mais a déclaré que de nombreux autres facteurs étaient hors du contrôle de la compagnie aérienne.

Il a blâmé une pénurie de liquide de dégivrage à l’aéroport de Vancouver ainsi qu’un dysfonctionnement du tapis à bagages à l’aéroport international Pearson de Toronto pour avoir contribué aux problèmes de voyage.

Corrado dit également que Sunwing a postulé pour 60 pilotes supplémentaires dans le cadre d’un programme gouvernemental pour aider pendant la période chargée, mais leur candidature n’a pas été retenue.

Sunwing a comparu devant le comité avec des dirigeants de WestJet et d’Air Canada, qui ont également connu des retards et des manques à gagner pendant la ruée des fêtes.

Le président des affaires extérieures de WestJet, Andrew Gibbons, affirme que les compagnies aériennes ne sont pas toujours à blâmer.

« Le gouvernement doit combler la lacune la plus flagrante en matière de protection des consommateurs au Canada aujourd’hui. Et c’est le fait que votre retard ou votre annulation peut être causé par de nombreux groupes, mais seules les compagnies aériennes ont des règlements régissant nos activités », a déclaré Gibbons.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a été confronté à de nombreuses questions sur les raisons pour lesquelles il a mis si longtemps à rencontrer en personne les dirigeants des compagnies aériennes. Il dit qu’il était « briefé » constamment. Il dit que le gouvernement renforcera la réglementation des passagers aériens dans les mois à venir.

« On dit trop souvent aux passagers qu’ils n’ont pas droit à une indemnisation alors qu’ils le sont vraiment », a déclaré Alghabra. « Cette situation a généré une avalanche de plaintes à l’Office des transports depuis l’été dernier. »

Le comité des transports de la Chambre des communes enquêtera sur les problèmes de voyage rencontrés pendant les vacances, lorsque les voyageurs par avion et par train ont dû faire face à des annulations et des retards.

Laisser un commentaire