NLEX poursuit l’achèvement de grands projets cette année


Elie Felice Rosales – L’étoile des Philippines

15 janvier 2023 | 00h00

MANILLE, Philippines – North Luzon Expressway Corp. (NLEX) prévoit de poursuivre l’achèvement d’au moins deux projets d’infrastructure cette année, qui visent tous deux à accélérer le flux de déplacements dans la région métropolitaine de Manille et au-delà.

Sur la base de son plan directeur, NLEX espère achever la route de connexion NLEX dans l’année malgré les défis en termes d’emprise et d’interconnexion des autoroutes.

Le président de NLEX, Luigi Bautista, a déclaré que la route de raccordement NLEX de huit kilomètres s’étend de l’échangeur de Caloocan sur la route C3 jusqu’à l’Université polytechnique des Philippines à Sta. Mesa, Manille.

Dans son plein essor, Bautista a déclaré que le projet devrait contribuer à décongestionner le volume de trafic allant à Manille depuis NLEX.

La société prévoit que l’autoroute à quatre voies desservira environ 35 000 automobilistes passant par ses trois échangeurs : C3 Road à Caloocan City, España Boulevard et Magsaysay Boulevard à Manille.

NLEX a achevé 94% de la section España et espère l’ouvrir au cours du premier trimestre de l’année. Il a terminé 29 pour cent de la Sta. Section Mesa, bien que les défis de l’interconnectivité des autoroutes la ralentissent.

En 2022, la Metro Pacific Tollways Corp. (MPTC) a informé le Département des travaux publics et des autoroutes (DPWH) de sa volonté de dépenser 2 milliards de pesos pour mettre en place le pont d’interconnexion qui reliera NLEX à Skyway.

L’opérateur Skyway San Miguel Corp. est chargé de construire la structure d’interconnexion dans le cadre d’un accord tripartite avec le Toll Regulatory Board et le DPWH.

Outre la route de connexion NLEX, Bautista a déclaré que les travaux de génie civil pour le troisième viaduc de Candaba commenceraient également au cours du premier trimestre.

Le projet devrait élargir le pont de cinq kilomètres des trois voies existantes sans accotement à trois voies avec accotement intérieur et extérieur pour chaque sens. Une fois terminé, le pont augmentera la vitesse maximale lors du déplacement du viaduc de Candaba à 80 kilomètres par heure, à partir de 60 km/h.

NLEX envisage également de construire de nouvelles voies express à Pampanga. En particulier, l’entreprise souhaite ajouter des voies d’autoroute le long de San Fernando à l’embranchement de l’autoroute Subic-Clark-Tarlac (SCTEX).

Conformément aux initiatives écologiques du groupe Metro Pacific, NLEX a également annoncé qu’il commencerait à utiliser des véhicules électriques dans ses opérations pour servir de patrouilles routières.

NLEX est une unité de MPTC, la branche de développement des routes à péage de Metro Pacific Investments Corp, dirigée par Pangilinan.



Laisser un commentaire