Nedeljkovic porte les Red Wings à une victoire de 4-2 contre St. Louis


Détroit — La dinde aura un peu meilleur goût pour les Red Wings.

Lors du traditionnel match de Thanksgiving mercredi au Little Caesars Arena, les Wings ont renvoyé une foule festive à la maison heureuse d’une victoire de 4-2.

Adam Erne a brisé une égalité de 2-2 avec son troisième but, décochant un tir au but qui a attrapé le coin supérieur sur le gardien des Blues Ville Husso. Robby Fabbri l’a remporté avec un but dans le filet vide contre son ancienne équipe. Le gardien Alex Nedeljkovic a conservé l’avance grâce à quelques arrêts opportuns.

« Quand vous gagnez, vous êtes toujours heureux et de meilleure humeur », a déclaré Nedeljkovic, qui a réussi 35 arrêts et était une star de la troisième période. « Nous avons encore des zones que nous devons nettoyer un peu. Ils avaient un peu trop d’occasions que nous ne pouvons pas avoir de nuit en nuit. Mais peu importe, une victoire est une victoire.

« Surtout après un road trip, nous avons un peu glissé (quatre matchs sans victoire). »

Lucas Raymond et Dylan Larkin ont ajouté le but des Wings alors que Detroit est revenu à 0,500 (9-9-3) cette saison.

Nedeljkovic a conservé l’avance 3-2 grâce à un arrêt plongeant et tentaculaire sur un rebond des Blues Marco Scandella qui a fait rugir la foule du LCA. Il a réussi à tuer deux jeux de puissance des Blues à mi-chemin en troisième période.

BOX SCORE : Red Wings 4, Blues 2

« Pour les gars, c’est juste de savoir que je les soutiens, a dit Nedeljkovic à propos des arrêts de la troisième période. « Pour certains d’entre eux, j’ai été pris hors de position. Donc, juste en leur donnant confiance, ils peuvent jouer leur jeu et fanfaronner, et si quelque chose se passe mal, je peux faire l’arrêt. »

David Perron a égalé 2-2 pour St. Louis (10-7-2) avec son septième but, à 1:11 de la troisième période, sur un mauvais but en angle qui a trouvé un trou entre le poteau et Nedeljkovic.

Mais Erne a répondu et les Wings ont réussi à conserver l’avance en troisième période, ce qu’ils n’ont pas fait en deux matchs sur la route la semaine dernière.

« Ces deux matchs (à Columbus, en Arizona), nous avons laissé filer les avances et les buts tardifs ont égalisé. C’est toujours bien quand vous pouvez fermer une bonne équipe comme celle-là (St. Louis) », a déclaré Nedeljkovic. « Je vais juste jusqu’au bout. Cela ne va pas être facile, il n’y a pas de soirée facile dans cette ligue. Donc, pour nous, remporter une telle victoire, c’est énorme et j’espère que nous pourrons prendre de l’élan. « 

Les Wings dépendaient trop de Nedeljkovic en troisième période.

« Trop d’occasions, je pensais juste que nous nous sommes échappés de notre côté », a déclaré l’entraîneur Jeff Blashill. « Nous avons abandonné trop de chances aux heures de grande écoute et cela vous remet sur les talons. »

Avoir deux jours complets de congé, puis un entraînement animé mardi, a dynamisé les Wings, qui étaient lents vers la fin d’un tronçon achalandé couronné par le voyage sur la route.

« Nous avions définitivement plus d’énergie aux points », a déclaré Blashill. « Écoutez, c’était une tâche difficile. Nous avons joué beaucoup de hockey en peu de temps. C’était donc formidable d’avoir ces jours et de rentrer à la maison et de s’installer. »

Larkin a brisé l’égalité de 1-1 avec son 10e but, remettant une rondelle libre devant Husso à 7:45 de la deuxième période. Il a prolongé la séquence de points de Larkin à six matchs, avec neuf points (six buts, trois passes décisives) au cours de cette période.

Raymond a créé l’égalité 1-1 avec son huitième but en première période.

Tyler Bertuzzi a trouvé Raymond seul sur l’aile droite, et Raymond a battu Husso à 13:48.

Raymond, 19 ans, continue de franchir des jalons avec chaque point au cours de ce début impressionnant.

Avec 20 points (huit buts, 12 aides) en 21 matchs, Raymond s’est joint au directeur général actuel Steve Yzerman (17 matchs) en tant que deuxième adolescent des Red Wings à amasser ses 20 premiers points en carrière en 21 matchs ou moins.

Raymond, qui mène toutes les recrues de la LNH au chapitre des marqueurs, est devenu le 11e adolescent au cours des 35 dernières années à marquer son 20e point en carrière en 21 matchs ou moins.

« Il a perdu un peu d’énergie (vers la fin du road trip), mais il est revenu et avait de l’énergie », a déclaré Blashill.

Les Wings ont perdu l’attaquant Joe Veleno en raison d’une blessure au haut du corps en troisième période. Veleno n’est pas revenu dans le match.

Les Wings sont en congé jusqu’à samedi, lorsqu’ils accueillent Buffalo à 19 h

ted.kulfan@detroitnews.com

Twitter : @tkulfan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *