Navire inapte à naviguer parce que l’équipage n’a pas mis à jour la carte de navigation | S’inscrire

[ad_1]

Cour suprême
Publié le 13 décembre 2021
Alize 1954 et un autre contre Allianz Elementar Versicherungs AG et autres
Devant Lord Reed, Lord Briggs, Lady Arden, Lord Hamblen et Lord Leggatt
[2021] UKSC 51
Jugement 10 novembre 2021

Un porte-conteneurs quittant le port avec une carte de navigation défectueuse, entraînant son échouage, était « hors d’état de navigabilité » au sens des Règles de La Haye relatives à la responsabilité des transporteurs, même si l’erreur était une faute de navigation de l’équipage, avec pour conséquence que les armateurs ne pouvaient réclamer l’avarie commune sur les intérêts de la cargaison pour les frais de l’opération de sauvetage.

La Cour de cassation a ainsi rejeté le pourvoi formé par les armateurs, Alizé 1954 et CMA CGM SA, contre le maintien par la Cour d’appel

[ad_2]

Laisser un commentaire