Naviguez à travers les îles isolées de la Colombie-Britannique sur un ancien navire de Greenpeace


Les visites à couper le souffle vous permettent de vous rapprocher des orques, des ours, des baleines à bosse, des loutres, des phoques, etc.

Avez-vous déjà navigué dans les îles Gulf ou dans la forêt pluviale du Grand Ours?

De nombreuses personnes ont visité les îles impressionnantes le long de la côte de la Colombie-Britannique, mais peu d’entre elles ont navigué dans ses eaux cristallines lors d’une excursion privée.

Plusieurs compagnies de croisière naviguent le long de la côte jusqu’en Alaska, mais la plupart d’entre elles ont plus de 1 500 passagers à bord ; même certaines lignes de luxe transportent près de 500 personnes.

Pour une expérience résolument plus intimiste, une compagnie basée à Vancouver propose des expéditions charter sur mesure pour un maximum de neuf passagers. Les croisières respectueuses de l’environnement emmènent les passagers dans des endroits aux eaux protégées qui abritent une faune variée, notamment des orques, des ours, des baleines à bosse, des loutres, des phoques, etc.

Les expéditions se déroulent sur « The Curve of Time » – un navire d’écotourisme qui a servi de navire de sensibilisation à l’environnement pour Greenpeace. Construit en 1959 en tant que chalutier latéral, il a ensuite été converti pour l’écotourisme et a des décennies d’histoires historiques naviguant dans les océans Atlantique et Pacifique.

Propriétaire et guide Sylvain raconte Vancouver est génial dans une interview téléphonique que les voyages emmènent les invités vers des joyaux isolés loin du continent où ils trouveront des créatures marines voisines, des mammifères terrestres et une forêt montagneuse.

Lorsqu’on lui a demandé quels ensembles La courbe des charters à temps à part d’autres entreprises, Sylvain dit « nous sommes des gens plus gentils » en riant, ajoutant que l’expérience sur et hors du navire est quelque chose que les gens ne trouveront pas sur d’autres circuits.

D’une part, les clients découvriront l’histoire de la région en naviguant sur les eaux douces, ainsi que la faune locale. Et avec des kayaks et des planches à pagaie à bord, ils peuvent s’attendre à des pagaies paisibles le matin et le soir pendant les mouillages. Des casiers à crabes et des engins de pêche sont également disponibles pour pêcher des fruits de mer frais, notamment de la morue-lingue, du sébaste, du flétan et du saumon.

« Aucune question à chaque voyage [guests] dégusterez du crabe frais », note Sylvain, qui ajoute que le capitaine organise une soirée sushi pendant le voyage.

Sylvain plonge et recueille doucement des créatures marines du fond de l’océan pour les montrer aux invités, ce qui, selon lui, est toujours un grand succès.

« J’élève tout un tas d’êtres vivants et je les mets dans un petit aquarium puis on fait une identification et ensuite on les remet tous », explique-t-il. « Les gens adorent ça ; les gens s’excitent.

« Quand nous sommes amarrés à un quai et que nous le faisons, tout le monde sur le quai se présente sur notre navire. »

Rencontrez l’équipage

Lors des excursions à terre, un naturaliste accompagne les invités pour l’identification des plantes lors de promenades dans la forêt tropicale. « Les gens pourront collecter leurs propres [mushrooms] et apprendre à les cuisiner ou à les sécher », explique Sylvain.

Le chef Mike, le chef à bord, a une formation en « repas d’aventure », où il a cherché de la nourriture et l’a préparée dans des endroits éloignés du Yukon. Les invités feraient des randonnées ou des vols dans des endroits « au milieu de nulle part » et dégusteraient des repas élaborés au sommet des montagnes ou au bord des rivières.

Et pesant près de 200 tonnes, le navire en acier est un navire exceptionnellement stable, offrant un maximum de confort aux passagers.

« Il est fait pour les plus grands océans du monde. Ainsi, lorsque nous le naviguons sur ces eaux protégées, c’est juste un calme plat et plat », décrit-il, ajoutant que le navire est le navire à 12 passagers le plus stable de l’industrie du tourisme.

Le capitaine Matthew est un « aventurier de toute une vie, toujours désireux d’explorer et de découvrir », déclare Sylvain. Tôt dans sa vie, il a parcouru le Pacifique en tant que plongeur dans la Marine royale canadienne.

Le capitaine dit « les deux seules choses que j’ai jamais voulues étaient d’être un plongeur de la marine et un DJ radio. » Après son mandat dans la marine, il a poursuivi son deuxième rêve avec une carrière réussie dans la radiodiffusion.

Mais « l’appel de la mer » a vaincu l’homme de la mer, qui a plongé dans l’industrie maritime civile en 2005 lorsqu’il a acquis toutes les références requises par Transports Canada pour occuper le poste de capitaine sur La courbe du temps.

Au cours de ses aventures, Matthew a passé beaucoup de temps à explorer et à travailler dans la mer des Salish, la Sunshine Coast et les pointes naviguant sur la côte ouest de la Colombie-Britannique.

« Matthew a une passion extrême pour la science et l’art de la navigation, et aime partager ses connaissances avec d’autres aventuriers ! » ajoute Sylvain.

Josh, qui s’occupe du marketing et du développement pour l’entreprise, participe également à certaines des expéditions. Il souligne que les personnes à bord du navire distinguent vraiment l’expérience de celles qui lui ressemblent. Ils s’engagent avec les invités tout au long du voyage, offrant une expérience intime.

« Parce que c’est super flexible, tout va s’adapter au groupe qui est à bord », ajoute Sylvain. « La plupart des gens qui finissent par acheter ces voyages ou groupes ou familles. »

La courbe des offres de charters à temps croisières de cinq à neuf jours sur des itinéraires comprenant les îles Gulf, Desolation Sound, les Broughtons et la forêt pluviale du Grand Ours.



Laisser un commentaire