MIDEAST STOCKS La plupart des marchés du Golfe suivent l’Asie à la baisse ; Abou Dhabi atteint un record


Un investisseur parcourt le marché financier de Dubaï après que Joe Biden a remporté la présidence américaine, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 8 novembre 2020. REUTERS/Christopher Pike

9 septembre (Reuters) – La plupart des marchés boursiers du Golfe ont été moroses jeudi, conformément aux actions asiatiques, bien qu’Abou Dhabi ait renversé la tendance pour atteindre un sommet record.

Les actions asiatiques devaient connaître leur pire journée en deux semaines, plombées par la dernière répression réglementaire en Chine et les inquiétudes des investisseurs mondiaux concernant une réduction imminente des mesures de relance de la banque centrale.

« La nervosité de cette semaine sur les marchés boursiers est un signe que les investisseurs commencent à réévaluer certains des risques connus. Les investisseurs qui comptent sur les banques centrales, en particulier la Réserve fédérale, peuvent également avoir besoin de réfléchir à deux fois, compte tenu du discours sur le taper », a déclaré Hussein Sayed, stratège en chef du marché chez Exinity Group.

L’indice de référence de l’Arabie saoudite (.TASI) a chuté de 0,3%, touché par une baisse de 0,8% du plus grand prêteur du Royaume, la Saudi National Bank (1180.SE) et une baisse de 0,7% de Saudi Telecom Company (7010.SE).

Cependant, les actions de Kingdom Holding du prince Alwaleed bin Talal (4280.SE) ont augmenté d’environ 3% après avoir signé un accord avec Cascade Investment de Bill Gates pour vendre la moitié de sa participation dans Four Seasons Hotels and Resorts pour 2,21 milliards de dollars. Lire la suite

L’indice de référence d’Abu Dhabi (.ADI) a augmenté de 0,2% pour atteindre un niveau record, le plus grand prêteur des Émirats arabes unis, First Abu Dhabi Bank (FAB.AD), progressant de 1,3%, après avoir annoncé mercredi avoir embauché Martin Tricaud comme responsable de la banque d’investissement. Lire la suite

Abou Dhabi a verrouillé 3 milliards de dollars mercredi avec sa deuxième vente d’obligations de l’année, pour laquelle il a reçu plus de 9,75 milliards de dollars de commandes pour deux tranches, selon un document bancaire. Lire la suite

Le principal indice boursier de Dubaï (.DFMGI) a chuté de 0,6%, car la plupart des actions de l’indice étaient en territoire négatif, y compris le développeur de premier plan Emaar Properties (EMAR.DU).

L’indice qatari (.QSI) s’est toutefois stabilisé, les gains des actions industrielles ayant été compensés par les baisses des actions bancaires.

Reportage d’Ateeq Shariff à Bangalore ; Montage par Rashmi Aich

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.



Source link

Laisser un commentaire