Marquez vos calendriers : Un guide des vacances des expatriés pour 2022 en Turquie


La Turquie a beaucoup à célébrer et les Turcs le font à de nombreuses reprises tout au long de l’année. Des fêtes nationales et religieuses aux journées culturelles importantes, consultez ce calendrier 2022 des dates et événements importants d’intérêt pour les expatriés en Turquie.

1er janvier

Le jour de l’An a été annoncé comme jour férié en Turquie en 1935 et a continué à être célébré comme tel, faisant ainsi de ce samedi 1er janvier un jour férié.

15 janvier

Bocuk Night est une tradition balkanique qui consiste à célébrer la nuit la plus froide de l’année en se déguisant en fantômes et en se promenant dans les rues du quartier Keşan d’Edirne. Le 15 janvier, les habitants et les gens de toute la Turquie affluent à Keşan, comme le veut la tradition médiévale, pour se déguiser en fantômes dans ce qui pourrait être décrit comme une version thrace d’Halloween.

7 mars

Baklahorani, également appelé carnaval de Tatavla, est un joyeux festival grec multiculturel vieux de 500 ans marquant le début du Carême, célébré avec des musiciens de rue et un défilé dans le quartier Kurtuluş d’Istanbul.

8 mars

La Journée internationale de la femme est un jour de célébration important ici, donc si vous êtes une femme, ne soyez pas surprise de recevoir une rose par des inconnus dans les espaces publics et si vous êtes un homme, suivez mes conseils et reconnaissez la journée aux femmes autour de vous.

Le 18 mars

À ne pas confondre avec Anzac Day, le 18 mars est le jour où en 1915 les forces ottomanes (dirigées par Mustafa Kemal Atatürk) ont remporté la bataille de Gallipoli contre les forces alliées. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un jour férié, c’est le jour où les Turcs commémorent cette bataille légendaire et symbolique de près de 11 mois qui s’est déroulée le long des Dardanelles.

23 avril

La Journée de la souveraineté nationale et des enfants que le fondateur de la République turque Mustafa Kemal Atatürk a consacrée aux enfants se tient à l’occasion de l’anniversaire de la fondation de la Grande Assemblée nationale de Turquie en 1920. Cette assemblée est l’endroit où les fondations d’une nouvelle république indépendante, laïque et moderne que nous connu sous le nom de Turquie actuelle ont été établis après le déclin de l’Empire ottoman. En 1927, Atatürk a ajouté l’addendum de la Journée des enfants à la liste des fêtes, faisant de la Turquie le premier pays à consacrer une fête nationale aux enfants.

En ce jour en Turquie, la coutume veut que les plus hauts niveaux du gouvernement cèdent leurs postes pour la journée aux enfants, qui ont l’expérience purement cérémonielle de ce que c’est que d’occuper des postes tels que juge ou parlementaire. La Grande Assemblée nationale de Turquie respecte également la tradition et le radiodiffuseur d’État TRT organiserait des festivals pour enfants auxquels participeraient des enfants d’environ 50 pays différents. Les écoles à travers le pays font monter leurs élèves sur des spectacles et les villes organisent des défilés.


La Journée de la souveraineté nationale et des enfants est célébrée en Turquie le 23 avril. (Photo Shutterstock)
La Journée de la souveraineté nationale et des enfants est célébrée en Turquie le 23 avril. (Photo Shutterstock)

23 avril

À l’occasion chrétienne de la Saint-Georges, en Turquie, une sorte de pèlerinage symbolique prend part le jour où des milliers de personnes gravissent l’ascension de 200 mètres (656 pieds) jusqu’au Büyükada, la plus grande des îles des Princes d’Istanbul. Des milliers de pèlerins gravissent une ascension de plus de 200 mètres jusqu’à Yücetepe et le monastère grec-orthodoxe de Saint George Koudounas, qui s’y trouve depuis l’an 963 après JC

25 avril

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un jour férié turc, le 25 avril est l’Anzac Day, le jour où l’Australie et la Nouvelle-Zélande commémorent la bataille perdue des soldats. Le jour est significatif car il marque le débarquement des troupes alliées à Çanakkale en 1915. Considéré comme un pèlerinage du patrimoine national, une loterie est tirée chaque année dans les deux pays pour déterminer les heureux candidats sélectionnés pour rejoindre les milliers qui participent à une cérémonie spéciale de veillée nocturne tenue à Gallipoli. L’événement est suivi par les chefs d’État de l’Anzac et même des membres de la famille royale.

1 mai

La fête du travail et de la solidarité a été déclarée jour férié en Turquie en 2009, mais cette année, elle tombe un dimanche.

2 avril-2 mai

Le mois sacré du Ramadan commence le 2 avril de cette année et se poursuivra jusqu’au 2 mai. Ce jeûne de 30 jours du lever au coucher du soleil a lieu le neuvième mois du calendrier islamique et change donc chaque année. Bien que le Ramadan lui-même ne soit pas un jour férié, il est important que les étrangers sachent que de nombreuses personnes pratiqueront le jeûne d’un mois et ne seront donc peut-être pas sur leur A-game. Soyez gentil et compréhensif et essayez de ne pas avaler une bouteille d’eau rafraîchissante car tous les aliments, boissons et même les cigarettes sont interdits pendant la journée. Vous entendrez peut-être un canon se déclencher au coucher du soleil pour signaler le début du repas de fin de jeûne appelé « iftar », alors ne vous inquiétez pas. Il en va de même pour les batteurs qui errent dans les rues au crépuscule pour réveiller ceux du « sahur », le dernier repas avant le début de la journée.

2-4 mai

Ramazan Bayramı, également connu sous le nom d’Aïd al-Fitr, commence officiellement le 2 mai, mais certaines fêtes religieuses ont un « arife », mieux décrit comme la « veille » de l’occasion, ainsi de nombreux lieux d’affaires commenceront leurs vacances avec un demi -journée le dimanche 1er mai. La fête se poursuit ensuite pendant trois jours pleins, du 2 au 4 mai, cependant, la plupart des commerces et musées rouvriront à partir du 3 mai alors que beaucoup restent ouverts pendant toute la durée.

En Turquie, la fête est également appelée Şeker Bayramı, qui se traduit par la « Fête des Bonbons » car il est de tradition que les enfants rendent visite aux voisins et aux membres de la famille pour recevoir des bonbons doués, alors vous voudrez peut-être avoir quelque chose de sucré à offrir. à portée de main. Il est également d’usage que les hôtes offrent des friandises à leurs invités, car la visite d’amis et de famille fait également partie de la tradition.

5-6 mai

Hıdırellez est une ancienne célébration du printemps qui a été célébrée dans toute la Turquie et le monde turc comme l’inauguration du printemps. En pratique, la journée est célébrée avec de la musique, de la danse et des feux de joie à sauter par-dessus. En effet, selon les croyances, lors de cette soirée très spéciale, les prophètes Al-Khidr et Elijah se rencontrent sur Terre, ce qui permet une tranche de temps pendant la nuit au cours de laquelle les souhaits sont exaucés et, par conséquent, un certain nombre de rituels ont lieu autour du souhait. -fabrication.

19 mai

Atatürk, la Journée de la jeunesse et des sports est une fête nationale en Turquie célébrée à la date à laquelle Atatürk a débarqué à Samsun en 1919 et a lancé le mouvement national turc, qui a conduit au début de la guerre d’indépendance turque. Bien que la date réelle de la naissance d’Atatürk soit inconnue, il a annoncé dans l’un de ses discours qu’il considérait que c’était le 19 mai. La fête est célébrée avec des défilés et des démonstrations telles que des danses folkloriques et des récitals de poésie, qui sont partagés par haut-parleurs dans tout le pays, donc préparez-vous à entendre le chant du célèbre Gençlik Marşı, un hymne associé à cette journée.

8-12 juillet

La Fête du Sacrifice (alias Eid al-Adha), Kurban Bayramı en turc, est à la fois la plus longue fête de la Turquie et de l’Islam qui s’étend sur quatre jours et demi. L’arife a lieu le 8 juillet et sera une demi-journée pour de nombreuses entreprises, tandis que le 9-12 juillet est la fête officielle, marquée par le sacrifice d’un animal et la distribution d’aumônes.

15 juillet

Annoncé en 2016, le plus récent jour férié de la Turquie est le 15 juillet Journée de la démocratie et de l’unité nationale (Demokrasi ve Milli Birlik Günü) pour commémorer les vies perdues lors de la tentative de coup d’État violente et infructueuse qui s’est produite le 15 juillet 2016. Ne soyez pas surpris d’entendre des voitures klaxonnant alors que les passagers agitaient des drapeaux aux fenêtres. Ce n’est pas la première fois qu’un coup d’État est commémoré en Turquie car il y avait autrefois un jour férié le 27 mai appelé Jour de la Constitution en souvenir du coup d’État de 1960.

30 août

Le jour de la victoire, en turc Zafer Bayramı, marque le jour où la Turquie a remporté la guerre d’indépendance lors de la bataille de Dumlupınar en 1922. Cette fête nationale qui célèbre les forces armées turques est célébrée avec des défilés, des discours et des marches ainsi qu’une tradition inébranlable d’état les dirigeants déposant des couronnes sur le mausolée d’Atatürk ainsi que l’armée de l’air effectuant un spectacle aérien au-dessus de Dumlupınar de Kütahya.

29 octobre

Le jour de la République, Cumhuriyet Bayramı en turc, est un jour férié commémorant la proclamation de la République de Turquie le 29 octobre 1923. Attendez-vous à ce que la veille, le 28 octobre, soit une demi-journée et que tous les lieux d’affaires soient fermé le 29.

17 décembre

Le jour du souvenir de Rumi est observé à Konya à l’occasion de l’anniversaire de la mort de l’érudit soufi Mevlana Jalaladdin Rumi, connu en turc sous le nom de Mevlana. Il est décédé le 17 décembre 1273. En turc, le jour est appelé Şeb-i Arus, ce qui signifie la « nuit de noces », en référence à la réunion de Rumi avec Allah. Dans la quinzaine précédant la date, Konya se transforme en un pays des merveilles mystique avec des rituels spéciaux, tels que des cérémonies de derviches tourneurs organisées pour l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.