Marketing hôtelier auprès des plus de 50 ans

[ad_1]

Prise de Skift

L’édition d’aujourd’hui du podcast quotidien de Skift se penche sur le marketing hôtelier auprès des plus de 50 ans, le rebond du tourisme aux EAU et une aide américaine pour le tourisme tunisien.

Rashaad Jordan

Bonjour de Skift. Nous sommes le mercredi 14 septembre. Voici ce que vous devez savoir sur l’industrie du voyage aujourd’hui

Écoute maintenant

🎧 Abonnez-vous

Podcast Apple | Spotify | Couvert | Podcasts Google

Notes d’épisode

Les grandes marques hôtelières ont largement hésité à mettre en valeur les clients plus âgés dans les promotions marketing au fil des ans. Mais le contributeur Carley Thornell met en évidence trois marques qui adoptent l’approche opposée en présentant des voyageurs de plus de 50 ans dans leurs publicités, voyant clairement les opportunités des baby-boomers atteignant l’âge de la retraite.

Thornell cite Extended Stay America, Charlestowne Hotels et Best Western Hotels & Resorts comme des entreprises qui commercialisent explicitement sur le marché vaste et lucratif. Soixante-sept pour cent des Américains âgés de 50 ans ou plus ont déclaré avoir fait des projets de voyage pour 2022. Extended Stay et Charlestowne ont dévoilé des campagnes de marketing avec des vidéos mettant en vedette des voyageurs plus âgés, qui, selon les deux sociétés, ont trouvé un écho auprès de leur public cible.

Pendant ce temps, Best Western s’est associé au fabricant de motos Harley-Davidson dans le cadre de ses efforts de commercialisation auprès des motocyclistes, un groupe qui a tendance à biaiser plus de 50. La chaîne hôtelière a présenté des motards dans des entrées de blog et des publicités télévisées.

Ensuite, les Emirats Arabes Unis ont connu un boom touristique important cette année. Ses revenus touristiques ont dépassé les 5 milliards de dollars au premier semestre 2022, contre 3 milliards de dollars à la même période l’an dernier, rapporte Peden Doma Bhutia, rédacteur en chef pour l’Asie.

Bhutia ajoute que les hôtels du pays ont accueilli 12 millions de clients au cours du premier semestre de cette année, soit une augmentation de 42% d’une année sur l’autre. Les Émirats arabes unis sont sur le point de connaître une nouvelle vague de tourisme, les fans de football étant incapables de trouver un logement au Qatar voisin pour la Coupe du monde de cette année qui devrait rester dans les pays voisins.

Nous terminons aujourd’hui en Tunisie. La nation nord-africaine est en train de remanier ses stratégies de marque touristique avec une aide significative des États-Unis, écrit le Global Tourism Reporter Dawit Habtemariam.

Le gouvernement américain a injecté 50 millions de dollars dans le secteur du tourisme tunisien en février dans le cadre d’un projet appelé Visit Tunisia. Le projet de cinq ans vise à aider la Tunisie à diversifier ses offres touristiques et à se débarrasser de son étiquette de longue date en tant que destination balnéaire. Un responsable du tourisme basé en Tunisie estime que 90% des touristes internationaux visitant le pays cette année viennent pour ses destinations balnéaires.

L’Agence des États-Unis pour le développement international, l’organisme responsable de l’investissement, cible six communautés pour un développement de destination plus ciblé, écrit Habtemariam. L’agence prévoit d’investir dans l’amélioration des infrastructures des sites culturels et archéologiques tunisiens.

[ad_2]

Laisser un commentaire