L’USCG sauve quatre pêcheurs de la côte rocheuse de l’île de Kodiak


mise à la terre du kodiak
Image vidéo infrarouge du Laura échoué sur l’île de Kodiak (USCG)

Publié le 1 novembre 2021 à 19:23 par

L’exécutif maritime

Lundi matin, les garde-côtes américains ont secouru quatre pêcheurs qui s’étaient échoués sur un rivage rocheux à Black Rock, sur l’île de Kodiak.

Les veilleurs du centre de commandement d’Anchorage du secteur de la Garde côtière ont reçu un appel de détresse du capitaine du bateau de pêche Laura à 07h00. Il a signalé que le navire s’était échoué et que l’équipage prévoyait d’abandonner le navire en utilisant leurs radeaux de sauvetage.

Des veilleurs du secteur ont dirigé le lancement d’un équipage d’Air Station Kodiak C-130 Hercules et d’un équipage d’hélicoptère MH-60 Jayhawk. Les équipages ont pu retrouver les pêcheurs avec l’aide d’un bon bateau de pêche samaritain, le Eau plate.

Sur place, la température de l’air était d’environ 39 degrés, la température de l’eau de 43 degrés et des vents soufflant à environ 25 mph – des conditions dangereuses pour l’exposition. Un équipage d’un MH-60 Jayhawk de la Garde côtière a déployé un nageur-sauveteur, a hissé les membres d’équipage à bord et les a ramenés en toute sécurité à la station.

Avec l’aimable autorisation de l’USCG

« Nous voulons souligner l’importance d’avoir un équipement de survie approprié à bord en cas d’urgence », a déclaré le lieutenant Jacob Rettig, un officier de service des opérations de l’Air Station Kodiak. « Dans ce cas, l’équipage avait des combinaisons de survie, des fusées éclairantes et des lumières stroboscopiques, qui ont aidé à localiser et à secourir l’équipage de manière sûre et efficace. »

Selon la Garde côtière, il y a un maximum d’environ 4 000 gallons de diesel à bord du Laura. Aucune pollution n’a été signalée à ce jour et une enquête sur la cause de l’échouement est en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *