L’UE supprime 2 autres pays de sa liste blanche – conseille aux États membres de réimposer les restrictions de voyage

[ad_1]

Deux autres pays ont été retirés de la liste de l’Union européenne des pays tiers épidémiologiquement sûrs aujourd’hui, le 9 novembre.

La décision a été prise et annoncée par le Conseil de l’UE, qui, dans un communiqué de presse, a souligné que Singapour et l’Ukraine ont été retirés de la liste des pays tiers sûrs, pour laquelle il est recommandé aux États membres de supprimer les restrictions de voyage.

Cette décision signifie qu’il est désormais conseillé aux États membres de réimposer des restrictions d’entrée aux arrivées en provenance de Singapour et d’Ukraine, en particulier pour les voyageurs non vaccinés.

« À la suite d’un examen au titre de la recommandation sur la levée progressive des restrictions temporaires aux voyages non essentiels dans l’UE, le Conseil a mis à jour la liste des pays, régions administratives spéciales et autres entités et autorités territoriales pour lesquelles les restrictions de voyage devraient être levées. En particulier, Singapour et l’Ukraine ont été retirés de la liste», note le Conseil de l’UE dans son communiqué de presse.

La décision a été prise après que Singapour et l’Ukraine ont signalé un nombre plus élevé de cas de COVID-19 ces dernières semaines. Les données de l’Organisation mondiale de la santé montrent que ce n’est qu’au cours des dernières 24 heures que Singapour a signalé un nombre de 2 553 nouveaux cas de COVID-19. Le pays abrite une population de 5,686 millions d’habitants,

En revanche, l’Ukraine, qui compte 44,13 millions d’habitants, a signalé 13 068 nouveaux cas.

La semaine dernière, SchengenVisaInfo.com a annoncé que le Conseil était sur le point de retirer l’Ukraine de la liste. L’information a également été confirmée par le ministère ukrainien des Affaires étrangères, qui s’est empressé de souligner que bien que le pays ait été retiré de la liste blanche, cela n’affectait en rien l’accord de voyage sans visa entre l’Ukraine et l’UE.

La dernière fois que la liste blanche a été révisée, c’était le 29 octobre, lorsque l’Argentine, la Colombie, la Namibie et le Pérou y ont été ajoutées. Bientôt, plusieurs pays ont commencé à appliquer la recommandation, dont ici l’Allemagne et la Suède.

Avant cela, la liste avait été mise à jour le 8 octobre avec l’ajout de Bahreïn et des Émirats arabes unis. Considérant que le 23 septembre, le Conseil avait conseillé aux États membres de supprimer les restrictions d’entrée pour les voyageurs en provenance du Chili, du Koweït et du Rwanda et de réimposer l’interdiction de voyager pour la Moldavie et la Bosnie-Herzégovine.

Au 9 novembre, la liste comprend les pays suivants :

  1. Argentine
  2. Australie
  3. Bahreïn
  4. Canada
  5. Chili
  6. Colombie
  7. Jordan
  8. Koweit
  9. Namibie
  10. Nouvelle-Zélande
  11. Pérou
  12. Qatar
  13. Rwanda
  14. Arabie Saoudite
  15. Corée du Sud
  16. Emirats Arabes Unis
  17. Uruguay
  18. Chine, sous réserve de confirmation de réciprocité

Les États membres sont vivement encouragés à lever l’interdiction d’entrée pour les voyageurs en provenance de ces pays, ainsi que pour les régions administratives spéciales de Chine, Hong Kong et Macao. La suppression de l’interdiction d’entrée pour les voyageurs chinois est recommandée dès que la Chine rend la pareille.

[ad_2]

Laisser un commentaire