L’Ouzbékistan restreint les déplacements en raison des préoccupations d’Omicron


L’Ouzbékistan a annoncé mercredi qu’il suspendrait ses vols avec Hong Kong, le Botswana, le Zimbabwe, le Lesotho, Madagascar, le Mozambique, la Namibie, Eswatini, la Tanzanie et l’Afrique du Sud à partir du 3 décembre pour freiner la propagation de la variante Omicron COVID-19.

Le ministère de la Santé de la nation d’Asie centrale a déclaré que les résidents de ces nations et les personnes qui les ont récemment visités ne pourraient pas entrer en Ouzbékistan, tandis que ceux qui arrivent d’Égypte, d’Israël, d’Australie, d’Autriche, de Belgique, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Italie, des Pays-Bas et La République tchèque serait mise en quarantaine pendant 10 jours.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de Devdiscourse et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.