L’Opéra national grec présente une nouvelle production de DON GIOVANNI de Mozart le mois prochain


L'Opéra national grec présente une nouvelle production de DON GIOVANNI de Mozart le mois prochain

Le Greek National Opera (GNO) présente la première à Athènes de Don Giovanni de Mozart, mis en scène par le célèbre directeur d’opéra et directeur artistique de l’Opéra royal danois John Fulljames et dirigé par Ondrej Olos. Don Giovanni présentera cinq représentations du 21 au 29 octobre. Cette production a été rendue possible grâce à une subvention de la Fondation Stavros Niarchos (SNF) [www.SNF.org] pour renforcer le rayonnement artistique du GNO.

Coproduction entre le GNO, l’Opéra de Göteborg et l’Opéra royal du Danemark, Don Giovanni a été filmé à l’intérieur de la salle Stavros Niarchos en décembre 2021 sans public en raison des restrictions de Covid à l’époque, et la production a reçu sa première mondiale le Chaîne de télévision en ligne de l’Opéra national grec (GNO TV). Aujourd’hui, après ses débuts à Copenhague au Royal Danish Opera, la production revient sur la scène du Stavros Niarchos Hall pour des représentations en personne sur Vendredi 21 octobre à 19h30.; Dimanche 23 octobre à 18h30.; Mardi 25 octobre à 19h30.; Jeudi 27 octobre à 19h30.; et Samedi 29 octobre à 19h30.

Fulljames met à jour l’opéra de Mozart de la Séville du XVIIe siècle à nos jours. L’intrigue se déroule entièrement à l’intérieur d’un hôtel, un lieu où tout est transitoire et ambigu, public et privé se confondant. L’impermanence de la vie hôtelière met au premier plan la mentalité obsédée par le destin du personnage titulaire; il est ses actions et rien de plus. Fulljames note :

Don Giovanni est un opéra durable parce qu’il a tant d’aspects ; il y a de l’humour large et de grands décors théâtraux, le tout dans un thriller sombre sur un séducteur qu’il faut arrêter. Il s’agit de la façon dont nous vivons ensemble dans la société et, comme toujours avec l’opéra, de la façon dont nous affrontons la mort. Le point culminant est la mort tant attendue de Don Giovanni lui-même alors qu’il choisit la mort, voire l’enfer, plutôt que de nier qui il est. Sa mort est l’expression d’un ordre qui se réaffirme sur la liberté effrénée qu’il représente.

La production comprend le baryton Dionysios Sourbis comme Don Giovanni; ténor Vassilis Kavaycomme comme Don Ottavio; basse Pétros Magoulas comme Il Commendatore; soprano Célia Costea comme Donna Elvira; baryton-basse Yanni Yannissis comme Leporello; et baryton Nikos Kotenidis comme Masetto.

Don Giovanni est la première des deux productions dirigées par Fulljames au GNO cette saison. Sa mise en scène en 2008 de Gianni Schicchi de Puccini – l’une des productions les plus populaires du GNO – revient en mars 2023 dans un programme double aux côtés d’une nouvelle mise en scène du Château de Barbe-Bleue de Bartók par le réalisateur Themelis Glynatsis.

Après Don Giovanni, la saison d’opéra d’automne 2022-23 se poursuit au Stavros Niarchos Hall avec la première grecque de la nouvelle production de Krzysztof Warlikowski des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, dirigée par Lukas Karytinos du 18 décembre au 8 janvier.

Laisser un commentaire