L’Indonésie supprime la quarantaine de voyage | La poste de l’ANASE

[ad_1]

L’Indonésie a officiellement levé mercredi les exigences de quarantaine pour les voyageurs d’outre-mer et a autorisé la reprise des pratiques traditionnelles pour le prochain mois sacré du Ramadan après deux ans de restrictions strictes en cas de pandémie.

L’assouplissement des restrictions fait suite à une baisse des cas de COVID-19 dans l’archipel d’Asie du Sud-Est, qui a combattu une poussée alimentée par Omicron plus tôt cette année.

« La situation du COVID-19 dans notre pays continue de s’améliorer. Par conséquent, le gouvernement a décidé de prendre des mesures d’assouplissement », a déclaré mercredi le président Joko Widodo dans une déclaration publique.

Les voyageurs étrangers seront exemptés de quarantaine s’ils renvoient un test PCR négatif.

« Cependant, si les voyageurs sont testés positifs, notre groupe de travail COVID-19 les gérera », a déclaré Widodo.

Les mesures interviennent deux semaines après une réouverture test limitée à l’île de vacances de Bali.

Le gouvernement a également élargi sa politique de visa à l’arrivée pour les voyageurs de 42 pays, contre 23 auparavant.

À l’approche du mois de jeûne, Widodo a également annoncé que les prières traditionnelles du soir du Ramadan (tarawih) reprendront dans les mosquées du plus grand pays à majorité musulmane du monde.

Les prières de masse ont été restreintes depuis que la pandémie a frappé le pays en 2020, bien que certaines communautés aient défié l’interdiction.

Un exode annuel des Indonésiens vers leurs villes natales pour les célébrations de l’Aïd al-Fitr à la fin du mois de Ramadan, une autre tradition chérie, sera également autorisé à reprendre, a déclaré le président.

Les célébrations avaient été interdites pendant deux ans pour empêcher la propagation du virus.

« Nous autorisons également ceux qui souhaitent retourner dans leur ville natale pour l’Aïd al-Fitr à condition qu’ils aient reçu des doses complètes de vaccins et une injection de rappel », a-t-il déclaré.



[ad_2]

Laisser un commentaire