L’Inde est positive et prête à discuter avec le Pakistan de l’extension des sites de pèlerinage et du mode de déplacement : MEA




ANI |
Mis à jour:
28 janvier 2022 17:46 IST

New Delhi [India], 28 janvier (ANI) : C’est une bonne nouvelle pour les pèlerins en Inde et au Pakistan qui souhaitent visiter leurs sites religieux respectifs de part et d’autre. L’Inde et le Pakistan ont manifesté leur intérêt à ouvrir davantage de sites et de modes de déplacement pour les pèlerins.
Il existe un protocole existant pour faciliter les pèlerins des deux côtés. Cependant, il y aurait une nouvelle proposition visant à augmenter le nombre de sites et le mode de déplacement.
L’Inde a une approche positive et est prête à s’engager avec le Pakistan sur la question, a déclaré le porte-parole de la MEA, Arindam Bagchi, lors de la conférence de presse hebdomadaire.
« Comme vous le savez, en vertu du protocole de 1974 entre l’Inde et le Pakistan, les visites des sanctuaires religieux sont régulièrement facilitées. Il y a un intérêt des deux côtés à élargir la liste convenue des sanctuaires et des modes de déplacement », a-t-il déclaré.
Selon les médias pakistanais, le Conseil hindou du Pakistan a proposé de transporter par avion 160 pèlerins hindous pakistanais de Karachi à Jaipur et le voyage a été reporté en raison d’un « non-dédouanement » du côté indien.
L’Inde a déclaré que l’élargissement de la liste des sites de pèlerinage devait être discuté et qu’une fois les restrictions covid levées, il pourrait y avoir des discussions sur la question dans le cadre du protocole de 1974.
 » Cela doit naturellement être discuté dans le cadre du protocole. Permettez-moi de souligner que l’Inde a une approche positive à ce sujet et est disposée à s’engager avec la partie pakistanaise. Vous savez également que des restrictions sont en place sur les déplacements et les rassemblements en raison du COVID- 19. Alors que la situation se normalise, nous nous attendons à ce que le temps puisse être utilisé pour tenir une discussion », a déclaré Bagchi. (ANI)



Laisser un commentaire