L’Inde commence à accepter les touristes étrangers après 1 an et demi


L’Inde s’est ouverte aux touristes étrangers entièrement vaccinés – à bord de vols commerciaux – à partir d’aujourd’hui après un arrêt de 19 mois, faisant espérer une industrie hôtelière durement touchée par la pandémie de Covid-19.

Auparavant, l’Inde a ouvert ses frontières aux touristes étrangers, qui ont pris les deux doses de vaccins Covid-19 et ont voyagé par des vols affrétés ou sur des vols dans le cadre des accords de bulle d’air avec différents pays, à partir du 15 octobre.

Mais c’est à partir d’aujourd’hui que les touristes étrangers à part entière qui entrent en Inde par des vols commerciaux peuvent le faire avec de nouveaux visas touristiques.

Le 9 novembre, le haut-commissaire indien au Bangladesh, Vikram Kumar Doraiswami, a déclaré que l’Inde commencerait à délivrer des visas aux touristes bangladais à partir du 15 novembre, mais qu’ils doivent voyager par avion.

La réouverture du pays aux touristes étrangers est intervenue alors que les cas quotidiens d’infections en Inde poursuivaient leur trajectoire descendante et que le nombre de vaccins a grimpé à plus de 1,24 milliard.

Après une deuxième vague dévastatrice d’infections à Covid en mars-avril, les taux de vaccination en Inde ont augmenté et le nombre de cas reste à un faible niveau. Plus de 30 pour cent de la population adulte éligible de 94 crores ont été complètement vaccinés jusqu’à présent.

Lire la suite : L’Inde commencera à délivrer un visa touristique pour les voyageurs aériens bangladais à partir du 15 novembre : Doraiswami

Selon les données officielles, les voyageurs internationaux avant l’épidémie de Covid-19 ont rapporté environ 30 milliards de dollars de devises étrangères en 2019, mais après que la pandémie a frappé, entraînant des blocages, le chiffre a chuté de plus de 76% pour atteindre environ sept milliards de dollars en 2020.

Moins de 30 lakh de touristes étrangers avaient visité l’Inde en 2020, soit une baisse de près de 75 % par rapport à 2019. Le gouvernement prévoit de délivrer 500 000 visas gratuits pour stimuler le tourisme en encourageant les visiteurs de courte durée, rapporte notre correspondant à New Delhi.

L’industrie du voyage et du tourisme en Inde cherche à s’ouvrir à temps pour la saison de Noël et du Nouvel An dans un climat d’optimisme quant à la reprise des affaires après des mois de morosité.

« Même si Covid n’est pas terminé, nous sommes impatients de retrouver les touristes, tout en suivant tous les protocoles de sécurité Covid-19 », a déclaré le propriétaire d’un voyagiste de premier plan dans le quartier du marché haut de gamme de New Delhi, Connaught Place.

« Mais la relance de l’industrie hôtelière va prendre du temps. Un retour complet à la normale dans le secteur du voyage et du tourisme pourrait prendre entre deux et trois ans », a-t-il déclaré.

Alors que les grandes chaînes d’hôtels ont réussi à survivre, cela a été beaucoup plus difficile pour les hôtels économiques à travers le pays.



Laisser un commentaire