Libéria : En route vers la croissance – ArcelorMital Workforce se prépare pour la phase II de l’expansion


Alors que les activités de l’expansion de la deuxième phase d’ArcelorMittal au Libéria se déroulent progressivement à Bassa dans les comtés de Nimba, la main-d’œuvre de l’entreprise semble suivre le même chemin.

Un bon nombre d’employés clés, y compris des dirigeants du département des services généraux (les chefs de division et de section du CSD la semaine dernière ont convergé à Ganta, dans le comté de Nimba, pour une retraite d’équipe de trois jours.

Adriaan Strydom, PDG et chef de l’exploitation par intérim, a mis les employés au défi d’intensifier leurs efforts et de se préparer aux énormes opportunités offertes par le projet d’expansion de la phase deux, ainsi qu’aux changements qui sont apportés.

Le PDG par intérim, Strydom, a reconnu les contributions du département des services aux entreprises aux opérations et au succès de l’entreprise, déclarant que le service de support assuré par le département est « une partie extrêmement importante du plan d’expansion de la phase II ».

Il a exhorté le personnel du CSD et d’ArcelorMittal Libéria à réfléchir à la différence et à la contribution qu’ils peuvent apporter car, selon lui, chacun d’eux a un rôle à jouer, mais devra s’adapter au niveau de transformation en cours.

Le COO Adriaan Strydom écoute attentivement les ingénieurs civils Gabriel Paye alors qu’il fait valoir un point lors de la retraite.

Selon les rapports, la retraite a généré d’excellentes discussions, idées, plans et stratégies sur l’amélioration de l’efficacité du département des services d’entreprise qui sont alignés sur les objectifs du projet d’expansion de la phase deux.

Cela a également été l’occasion de s’évader et de prendre le temps nécessaire pour réfléchir, réévaluer et redéfinir la stratégie d’équipe en vue d’atteindre des objectifs dans l’intérêt de l’entreprise.

Comme convenu avec le gouvernement du Libéria, ArcelorMittal Libéria est en train de passer à sa deuxième phase de production avec un objectif de 15 mtpa par an.

Plusieurs navires devraient accoster au port de Buchanan dans les prochaines semaines pour livrer des matériaux pour le projet, après le premier voyage, au milieu de ce mois.

Le navire Breadbox, selon le responsable logistique du projet AML Phase Two, Amos Reeves, expédiera plus de 4 000 rails à Buchanan, depuis l’Espagne, et chargera pour l’expédition vers l’Afrique du Sud un lot d’équipements logistiques, destinés au projet, vers l’Afrique du Sud, pour réparation et réexpédition au Libéria

Laisser un commentaire